Séminaire : « Analyse des réseaux sociaux Dynamiques des échanges et interrelations sociales dans l’oasis de Boukhara », Musée du Louvre, 16/06/2017

Département des Arts de L’Islam

Analyse des réseaux sociaux

Dynamiques des échanges et interrelations sociales

dans l’oasis de Boukhara

 

 

Séminaire

16 Juin 2017, 10h – 13h

Salle Vivant Denon, Musée du Louvre – Paris
Programme

10h – Bienvenue autour d’un petit déjeuner

10h30 – 11h

Rocco Rante

Musée du Louvre

« Dynamiques des échanges entre entités urbaines dans l’oasis de Boukhara »

La mission archéologique franco-ouzbèke (MAFOUB) mène depuis 2009 un programme archéologique régional dans l’oasis de Boukhara. Ce programme concerne divers axes de recherche permettant de réaliser une étude globale de l’oasis, de sa structure géomorphologique, de ses occupations humaines, et plus en détails de l’évolution de la civilisation urbaine de l’oasis et de sa culture matérielle.

Parmi les axes de recherche abordés, l’étude des réseaux sociaux est mené en collaboration avec des spécialistes de l’Université de Vérone. Les thématiques développées concernent les dynamiques des échanges des habitants des villes et villages dans un contexte géographique bien clos, celui de l’oasis.

Ce séminaire sera l’occasion de présenter certains résultats autour de ces dynamiques sociales et économiques, dans une fourchette chronologique qui va de l’Antiquité Tardive à l’époque islamique.

 

11h – 11h30

Luigi Tronca

Dipartimento di Scienze Umane – Università degli Studi di Verona

« L’analyse des réseaux sociaux en archéologie : le cas de l’oasis de Boukhara »

L’objectif de cette communication est de présenter une utilisation de l’analyse des réseaux sociaux dans l’étude des relations d’échange concernant les villes et les villages du passé. On s’occupe, tout d’abord, de montrer quelles sont les caractéristiques générales d’un paradigme relationnel pour définir et connaître les phénomènes sociaux. Ensuite, on décrit le parcours de recherche spécifique et les défis méthodologiques qu’il a fallu affronter afin d’utiliser les techniques d’analyse des réseaux sociaux. La recherche, dont on présentera ici quelques résultats, a permis d’obtenir une image des potentiels réseaux commerciaux dans l’oasis de Boukhara, à travers l’analyse des possibles connections fluviatiles et routières.

11h30 – 12h

Domenico Secondulfo

Dipartimento di Scienze Umane – Università degli Studi di Verona

« Culture matérielle, une rencontre entre l’archéologie et la sociologie »

Le concept de culture matérielle a pris beaucoup de temps pour être accepté par la sociologie italienne et il n’est pas encore complètement compris. En raison de l’évolution historique de la sociologie en Italie et du climat politique italien de la seconde moitié du XXe siècle, même le terme de « culture matérielle », a toujours provoqué embarras et rejet parmi les sociologues italiens.

Tout récemment, et dans les études sur la consommation, certains groupes de recherche ont mis sur la scène ce domaine d’analyse, bien que, pour le moment, avec peu d’écho. L’idée de culture matérielle se place comme un champ d’analyse exceptionnellement fructueux pour la sociologie et d’autres sciences de l’homme, non seulement comme l’archéologie, ainsi que l’anthropologie et la psychologie sociale.

Notre espoir repose sur l’évolution, autour de la sociologie, des connaissances maintenant éloignées, afin qu’une dimension humaniste des sciences de la culture et de l’homme soit atteinte.

Discussion


Sterenn LE MAGUER

Docteur en Archéologie islamique (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne), spécialiste de la péninsule Arabique et des pays du Golfe.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *