Appel à comm. : “Qu’est-ce qu’un corpus ?” Journée d’études du 7 novembre 2016 (Date limite : 30 sept. 2016)

Le propos de cette journée d’études est de s’interroger sur ce qui est (ou pourrait être) un corpus pour les historiens médiévistes. Elle entend proposer un diagnostic et contribuer à ouvrir des pistes de recherches épistémologiques, heuristiques et méthodologiques partagées, dans la mesure où en utilisant le terme de corpus dans son acception lâche de collection, recueil ou compilation, et beaucoup plus rarement en référence à la notion de corpus issue de la linguistique, les médiévistes n’ont pas encore fait émerger une définition raisonnée ni une réflexion conceptuelle autour de ce terme.

Voir l’appel en PDF ici.

Date et lieux : Lundi 7 novembre 2016 – 10h-18h – à l’IRHT, salle J. Vielliard, 40 avenue d’Iéna, Paris.

Argumentaire

Le propos de cette journée d’études est de s’interroger sur ce qui est (ou pourrait être) un corpus pour les historiens médiévistes.

À partir du xvie siècle, en reprenant l’une des acceptions médiévales du mot latincorpus pour désigner un ensemble d’écrits (à commencer par les Écritures et par la notion de corpus iuris), les érudits modernes et contemporains intitulent corpusplusieurs de leurs collections de documents édités. On en vient alors, depuis le xixesiècle, à appeler corpus n’importe quel ensemble de pièces. Cet usage se généralise sous la plume des médiévistes à partir des années 1980 mais, surtout, des années 2000, et s’inscrit en parallèle avec l’informatisation et avec la multiplication des numérisations et des bases de données.

Ce mouvement général, qui n’est pas propre à l’histoire médiévale, a suscité, cependant, dans certaines disciplines des sciences humaines et sociales, notamment par l’apport de la linguistique, une solide réflexion et conceptualisation sur ce qui est/fait un corpus. À la fois en utilisant corpus dans son acception lâche de collection, recueil ou compilation, et beaucoup plus rarement en référence à la notion de corpus issue de la linguistique, les médiévistes n’ont pas encore fait émerger une définition raisonnée ni une réflexion conceptuelle autour de ce terme.

Cette journée d’études ouverte à tous, organisée par l’équipe du programme des CBMA (Chartae Burgundiae Medii Aevi), avec le soutien du Consortium Cosme (CNRS), de l’iRHT et du Lamop (UMR 8589), entend proposer un diagnostic et contribuer à ouvrir des pistes de recherches épistémologiques, heuristiques et méthodologiques partagées.

Modalités de soumission

Les propositions de communication (une dizaine de lignes environ) sont à envoyer par courriel à Eliana Magnani  (eliana[point]magnani[at]gmail[point]com) avant le 30 septembre 2016.

Comité scientifique

  • Eliana Magnani (CNRS – Lamop UMR 8589)
  • Nicolas Perreaux (SFB 1095 – Ressourcenregime und Schwächediskurse – Frankfurt am Main)
  • Coraline Rey (Université de Bourgogne)
  • Pierre-Henri Billy (CNRS – Lamop UMR 8589)

 


JD Richaud

Doctorant en Islam médiéval à Paris 1-Panthéon Sorbonne. Professeur PLP de Lettres-Histoire

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search