Conférence: nouvelles découvertes archéologiques à Igiliz (Sud marocain), 5 juin 2012

Les origines d’un grand empire médiéval au Maroc :
nouvelles découvertes archéologiques à Igiliz (Sud marocain),
berceau de la révolution almohade (XIIe s. de n.e.)

par Jean Pierre Van Staëvel

Mardi 5 juin 2012
de 13h à 14h
Délégation CNRS Paris A (salle de conférence)
27 rue Paul Bert 94204 Ivry sur Seine

 

Résumé: L’Empire almohade a régné sur l’ensemble du Maghreb et al-Andalus –la péninsule Ibérique sous domination islamique– du milieu du XIIe siècle au milieu du siècle suivant. Plus grand empire qu’ait connu l’Occident musulman durant le Moyen Âge, il est surtout connu aujourd’hui du grand public pour ses remarquables réalisations architecturales, encore visibles à Marrakech, Rabat et Séville. Paradoxalement, les conditions d’apparition de l’État almohade dans le Sud marocain sont restées longtemps mal connues. L’archéologie est en mesure aujourd’hui de renouveler nos connaissances sur le sujet, grâce aux fouilles archéologiques réalisées depuis 2009 sur le site d’Igiliz, berceau du mouvement almohade.

Après une rapide présentation du cadre naturel du site dans les montagnes de l’Anti-Atlas, la conférence reviendra sur les principaux résultats de la fouille, en insistant plus particulièrement sur deux points : la dimension religieuse du site, véritable pôle de dévotion pour les populations montagnardes de la région ; et les apports d’une approche interdisciplinaire, alliant histoire des textes, archéologie de terrain et analyses archéobotaniques.

 

http://www.orient-mediterranee.com/spip.php?article1128

 


Camille Rhoné

Agrégée d'histoire, titulaire d'une thèse de doctorat en histoire de l'Islam médiéval ("Défendre le territoire en Iran nord-oriental - Khorassan et Transoxiane -, IXe-XIe siècle"), Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *