Conférence: « le plus ancien manuscrit arabe illustré de “Kalîla wa Dimna” à la loupe », 5 mai 2015

Le manuscrit Arabe 3465 est la plus ancienne copie arabe illustrée des fables de Kalîla wa Dimna et ses 98 miniatures constituent un exceptionnel exemple de la peinture arabe du XIIIe siècle. Cette conférence montrera comment une lecture plurielle faite à la fois par des historiens de l’art, codicologues et ingénieurs physico-chimistes permet d’éclairer d’une manière nouvelle les problématiques de la peinture arabe.

Cette conférence, organisé par l’Institut national du patrimoine et la Bibliothèque nationale de France, en partenariat avec Connaissance des Arts, aura lieu le mardi 5 mai, à 18h15, dans l’auditorium de la Galerie Colbert (2, rue Vivienne, 75002).

Par Annie Vernay-Nouri, conservateur en chef, chargée des manuscrits arabes à la BnF, Nathalie Buisson, responsable du laboratoire Richelieu et Eloïse Brac de la Perrière, maître de conférences, université Paris IV Sorbonne.

Télécharger la présentation : Conférence Kalila wa Dimna


Camille Rhoné

Agrégée d'histoire, titulaire d'une thèse de doctorat en histoire de l'Islam médiéval ("Défendre le territoire en Iran nord-oriental - Khorassan et Transoxiane -, IXe-XIe siècle"), Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.