“Cultures d’Islam” (France Culture), émission du 10 octobre 2014, de 15h à 16h : “Ibn Khaldûn et la violence”, avec Hamit Bozarslan.

Par rapport à la catastrophe que connaît aujourd’hui le monde arabe et islamique, on découvre que les analyses du fameux historien du 14ème siècle Ibn Khaldûn ne sont pas derrière nous. Elles éclairent notre présent. L’historien médiéval certes existentiellement pessimiste nous parle d’Etats qui durent le temps maximum de trois  générations humaines. Or, nous voyons, sous nos yeux, l’effondrement d’Etats construits dans les années 1950. Tel est le cas de la Syrie, de l’Irak, du Yémen, de la Libye. L’historien invente une notion « le tranchant aiguisé » pour signaler le règne tyrannique qu’il faut éviter. Il appelle le prince à régner dans la juste mesure, à éviter l’excès, à ne pas régner en brandissant le sabre aiguisé. En somme, Ibn Khaldun conseille au prince d’éviter la tyrannie car c’est elle qui engendre des maux irréparables aboutissant à la destruction des Etats.

Bibliographie

Hamit Bozarslan, Le Luxe et la violence. Domination et contestation chez Ibn Khaldûn, Editions du CNRS

Invité(s) :
Hamit Bozarslan, historien et politologue, spécialiste du Moyen-Orient

Thème(s) : Idées| Histoire| Idéologie| violence| monde arabo-islamique

Document(s)

 

 


Hassan Bouali

Doctorant en histoire médiévale à l'université Paris Nanterre ( Paris X). Travaille sur le califat d'Ibn al-Zubayr (64/683-72/692).

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.