Parution: M. Ouerfelli et E. Malamut (ed.), « Villes méditerranéennes au Moyen Âge », PUP, sept. 2014.

http://la3m.cnrs.fr/pages/production/publications/2014/2014-villes/_diapo_2014-villes/2014-villes_400%20-%20Copie.jpgVilles méditerranéennes au Moyen Âge

sous la direction de
Élisabeth MALAMUT et Mohamed OUERFELLI

Presses Universitaires de Provence, 2014 –
ISBN 978-2-85399-458 –
Collection Le temps de l’histoire –
365 pages,
22€

Date de parution : 22 septembre 2014

Résumé

Cet ouvrage est consacré aux villes méditerranéennes à l’époque médiévale, de Cordoue jusqu’à Famagouste en passant par Pechina, Aix, Marseille, Avignon, Naples, Palerme, Thessalonique, Constantinople et Fustat. Ces villes, qui ont le plus souvent hérité d’un long passé enraciné dans l’Antiquité, sont parfois des créations de l’époque médiévale. Certaines ont bénéficié de leur situation au croisement des routes maritimes, d’autres se sont hissées au rang de capitale royale ou impériale, d’autres encore se sont épanouies grâce à l’afflux de populations réfugiées, d’autres, enfin, ont eu un rayonnement religieux inégalé – à moins qu’elles aient connu l’ensemble de ces faveurs. Multiples facettes d’un monde méditerranéen urbain souvent troublé mais qui présente des caractères commun au-delà de la diversité ; capitales où résident les souverains ; villes qui ébauchent un système communal ou jouissent d’une organisation municipale développée ; cités où le passé gréco-romain s’estompe dans le tracé urbain au fil des constructions médiévales et du développement de l’urbanisation ; ports où les marchands s’affairent, où des populations d’origines diverses se croisent, où l’industrie et la construction se développent au rythme des échanges ; villes en effervescence culturelle et artistique alimentée par le mouvement continu des voyageurs, ambassadeurs et missionnaires entre l’Orient et l’Occident ; villes dynamiques parfois secouées par des crises violentes dues à un essor trop rapide, à l’inégalité sociale, l’angoisse des populations à l’aube de l’un des plus grands bouleversements géopolitiques de l’histoire méditerranéenne… Telles sont les villes que nous font découvrir les vingt-deux contributions de cet ouvrage.

infos:

http://la3m.cnrs.fr/pages/production/publications/2014/2014-villes/2014-villes.php

http://sites.univ-provence.fr/w3pup/show.php?ident=1212


Alice KADRI

Agrégée d'Espagnol et docteur en Histoire médiévale (Université de Nantes), elle travaille sur les mudéjars/morisques et la littérature aljamiada (Espagne, XV-XVIe s.).

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *