Journée d’étude : « Espaces, pratiques et modèles religieux dans l’ibadisme maghrébin », Lyon, 25-26 sept. 2014

Espaces, pratiques et modèles religieux dans l’ibadisme maghrébin

Espaces, pratiques et modèles religieux dans l’ibadisme maghrébin, des origines à la période coloniale.
Journées d’étude « Maghribadite »
organisées par Cyrille Aillet (Université Lyon 2, CIHAM-UMR 5648, IUF)
Lyon, 25-26 septembre 2014

Programme complet et accès à télécharger en PDF.

ISH, Espace Marc Bloch

Cette rencontre mêlera registres textuels et matériels, et confrontera les ressources méthodologiques du droit, de la théologie, de l’histoire, de l’archéologie et de l’anthropologie. Les espaces considérés seront ceux où l’ibadisme s’est implanté au Maghreb (Djerba, Djérid, Djebel Nafûsa, Mzab, oasis sahariennes), sans exclure quelques comparaisons avec l’Orient. Le choix d’un spectre temporel élargi tient à la nécessité d’appréhender sur la longue durée, et à la lumière des témoignages de l’ère coloniale, les formes de religiosité de ce courant de l’islam. Il découle aussi d’une logique d’analyse des manifestations architecturales et des pratiques du sacré, dont la datation se heurte à des phénomènes de continuité et de réinterprétation.
Une réflexion comparatiste sur la littérature hagiographique et sur la figure de l’homme de sainteté dans l’ibadisme pourra être menée. Une enquête pourra être entamée sur les formes d’apprentissage et de transmission du savoir religieux dans le cadre de la halqa. Enfin, il sera question des sources qui nous renseignent sur la formation et le rôle des membres de la ʻazzâba.
Des interventions pourront concerner des formes spécifiques de religiosité, comme la prière ou les rites de purification, les pratiques et conceptions liées à l’ascétisme, le rôle du « sacrifice » (shirâ’) et du martyre, la « visite » pieuse (ziyâra) qui contribue à dessiner les contours du territoire et à célébrer la mémoire communautaire…
Nous nous pencherons aussi sur les lieux du sacré. Une réflexion de fond pourra être menée sur les rites et les espaces funéraires, dont les spécificités dans le Mzab ont souvent été attribuées à une forme d’islam berbère ou saharien. Une large place sera laissée à la mosquée ibadite : caractéristiques typologiques liées à des questions dogmatiques ou à l’empreinte des contextes régionaux, absence de minbar expliquée par la disparition de l’imamat, rôle des mosquées funéraires, importance donnée au musallà, influence supposée sur l’architecture des mosquées subsahariennes…
Le format choisi pour cette rencontre est celui d’un atelier de réflexion et de discussion, afin de favoriser l’exploration de nouvelles sources et l’ouverture de nouvelles pistes d’étude pour l’histoire religieuse du Maghreb.

Programme :

Jeudi 25 septembre 2014
Matin
8h30 accueil des participants et introduction
par Cyrille Aillet
Modèles hagiographiques et formes de religiosité
9h    Mohamed Hassen – Université de Tunis
Les ouvrages de siyar : approche historiographique
10h    Adam Gaiser – Florida State University
Asceticism in context among the early Kharijites and Ibadiyya
11h    Valerie Hoffman – University of Illinois
Mystical Thought and Practice in Modern Omani Ibadism
12h    Allaoua Amara – Université Émir Abdelkader, Constantine
Eschatologie ibadite : relecture des textes relatifs au Pays de Jughrâf (xie siècle)
Après-midi
Autorité religieuse et organisation sociale
15h    Béchir Benghazi – Université du 9 avril, Tunis
La halqa de Djerba, xie-xviiie siècle
16h    Mohamed Hadj Saïd – Association Abû Ishâq Atfayyesh, Ghardaïa
La situation des fonds manuscrits ibadites : le cas du Diwân al-‘Azzâba ou Diwân al-ashyâkh
17h    Baelhadj Nacer – Université d’El Oued
Les ‘Azzâbas et l’organisation sociopolitique du Mzab, selon les Ittifaqât de l’époque moderne

Vendredi 26 septembre 2014
Matin
9h    Mohammed Hocine Benkheira – EPHE, V e section
Le recueil de fetwas du shaykh Bayyudh
10h    Brahim Bahaz – Université de Ghardaïa
Le conseil des ‘Azzâba et l’assemblée des A‘yân à Ghardaïa : fonction et origine
11h    Ismail Warscheid – EHESS
Articuler le normatif et le religieux : la littérature jurisprudentielle saharienne de l’époque moderne (xviie – xviiie siècles)
Après-midi
Espaces et pratiques du sacré
14h    Cyrille Aillet – Univ. Lyon 2, CIHAM-UMR 5648, IUF
La ziyâra de Sedrata (Ouargla, Algérie), entre commémoration communautaire et réinterprétation de la géographie vernaculaire du sacré
15h    Augustin Jomier – Université du Maine, Fondation Thiers-CNRS
Les ziyârât du Mzab dans l’entre-deux-guerres : entre redéfinition de l’orthodoxie ibadite et maîtrise du territoire local
16h    Amal Ghazal – Dalhousie University
Pilgrimage and Ibadis: Connections and Subversion in the Colonial Period
17h    Virginie Prevost – Université Libre de Bruxelles
Les mosquées ibadites du Djebel Nafûsa
18h    Conclusion et discussion

Le programme « Maghribadite » bénéficie du soutien de l’Agence Nationale de la Recherche,
de l ’Institut universitaire de France, de la Fondation Max Van Berchem de Genève,
du Ciham UMR 5648 et de l’Université Lumière Lyon 2.


Sterenn LE MAGUER

ATER en Archéologie et art islamiques (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne), archéologue spécialiste de la péninsule Arabique et des pays du Golfe.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.