Parution: E. Voguet, « Le monde rural du Maghreb central (XIVe-XVe siècles) », juin 2014, Publications de la Sorbonne.

Le monde rural du Maghreb central (XIVe-XVe siècles)
Réalités sociales et constructions juridiques d’après les Nawāzil Māzūna

Élise Voguet

Description

Pour pallier le manque d’archives, les historiens travaillant sur le Maghreb médiéval ont notamment interrogé les recueils de fatwas (nawâzil, jurisprudences, « cas d’espèces ») mâlikites, aujourd’hui envisagés comme une confrontation dialectique de points de vue : celui des juristes qui tentent de résoudre des conflits par des règles en accord avec le droit et celui des communautés dont ils cherchent à règlementer les pratiques. Dans cette perspective, la présente étude analyse les représentations, véhiculées par le discours juridique, du monde non-citadin. Elle s’est principalement concentré sur un recueil de Nawāzil compilé à la fin du xve siècle, par un juriste de Tlemcen.

Détails

Collection Bibliothèque historique des pays d’Islam (ISSN 21110573)

Livre broché. Poids: 1kg. Format 16 x 24 x 3,4 cm
Avec Index ; Bibliographie ; Appendices
ISBN-10 2-85944-778-4
ISBN-13 978-2-85944-778-6
GTIN13 (EAN13) 9782859447786
Date de publication: 04 juin 2014
Prix 65,00 €

Sommaire

Remerciements
Translittération et transcription de l’arabe

Introduction

Les textes juridiques
Fatwas et nawāzil
Les Nawāzil Māzūna
Principes et organisation de l’étude
Autres sources

  • Les compilations jurisprudentielles contemporaines
  • Les autres textes mālikites
  • Les récits de voyages
  • Les histoires universelles et les chroniques sultaniennes
  • Les recueils de biographies
  • Les sources espagnoles
  • Les autres sources archivistiques

Première partie / ÉDITION CRITIQUE ET TRADUCTION DE MORCEAUX CHOISIS DES NAWĀZIL MĀZŪNA

Présentation des manuscrits

Algérie

  • Alger
  • Būda
  • Mīla
  • Oran

Maroc

  • Meknès
  • Rabat

Tunisie

  • Tunis

Édition critique

Choix d’édition

Traduction

Chapitre sur les préjudices, poursuites et litiges
Chapitre sur l’arrangement amiable
Chapitre sur les gages
Chapitre sur les arrérages
Chapitre sur la délégation et le cautionnement
Chapitre sur l’aveu
Chapitre sur la reconnaissance de paternité
Chapitre sur la société
Chapitre sur le partage
Chapitre sur les spoliations et les abus
Chapitre sur les baux partiaires et les contrats de plantation
Chapitre sur les terres de louage, terres mortes et iqṭā’
Chapitre sur les pactes conditionnels et contrats de louage
Chapitre sur les habous
Chapitre sur les donations et aumônes légales
Chapitre sur les jugements et témoignages
Chapitre sur les blessures
Chapitre sur les crimes

Deuxième partie / LE MONDE RURAL DU MAGHREB CENTRAL D’APRÈS LES NAWĀZIL MĀZŪNA

Chapitre I / Territoires, habitats et peuplements

I. Entre territoire pensé et territoire vécu

  • 1. Les représentations du territoire
    • a. Le Maghreb central : un espace géographique
    • b. Un territoire politique
    • c. Le statut juridique des terres
  • 2. Le territoire appréhendé par les ruraux
    • a. Des territoires vécus
    • b. L’appropriation par le nom

II. Habitat et modes de vie

  • 1. Ḥaḍarī/badawī : retour sur une question ancienne
  • 2. Le monde des bourgs et des villages
    • a. Qariya, balad, qaṣr, ḥiṣn : la bourgade rurale
    • b. Les maisons villageoises
    • c. Questions de droit urbain
  • 3. Les douars
    • a. L’organisation du douar
    • b. Assurer la protection de la communauté
    • c. Une organisation autonome de la vie religieuse et de l’enseignement
  • 4. Les aʻrāb
    • a. De grands bédouins pasteurs, chameliers et guerriers
    • b. Des groupes rejetés hors de la Umma
    • c. Les encouragements au repentir

III. Les groupes sociaux : solidarités tribales et communauté musulmane

  • 1. Une terminologie imprécise et englobante
    • a. Ahl, « gens de »
    • b. Qawm, « groupe »
  • 2. Tribus et liens de parenté
    • a. Réflexion sur la notion de qabīla
    • b. ʻAṣaba et ʻaqīla : des références à la famille et au groupe tribal
    • c. « Parenté élective » et alliance tribale
    • d. Ascendance et chérifisme
  • 3. Arabes et Berbères

IV. Conclusion

Chapitre II / Intervention des juristes dans les fonctionnements économiques

I. La mise en valeur des sols : codification et coutumes

  • 1. Le droit et les pratiques culturales
    • a. Le contrat de plantation (muġārasa) et le contrat d’irrigation (musāqāt)
    • b. Le contrat d’ensemencement (muzāraʻa) et l’emploi au quint (ḫimāsa)
    • c. La société (šarika)
  • 2. Les productions : adaptation aux milieux et aux formes de peuplement
    • a. La céréaliculture au cœur des productions et de l’alimentation
    • b. Les cultures horticoles : jardins et irrigation
    • c. Les productions textiles : lin et coton
  • 3. Techniques agraires, mouture et stockage
    • a. L’eau et l’irrigation : principes du droit et pratiques coutumières
    • b. Les moulins hydrauliques et les droits relatifs à l’utilisation de l’eau
    • c. L’ensilage des grains

II. Élevage, exploitation des ressources naturelles et artisanat

  • 1. Les activités d’élevage : la mobilité des troupeaux et des hommes
    • a. Ovins et caprins : un élevage nourricier
    • b. Bœufs, chevaux et chameaux : animaux de traction et de bât
    • c. L’abeille : ruches et sociétés apicoles
  • 2. Les ressources naturelles et l’artisanat
    • a. L’exploitation des minéraux : salines et mines
    • b. Le tissage : activité de professionnels et artisanat local

III. Les échanges commerciaux

  • 1. Les marchés de la bādiya : une économie de troc ?
    • a. Un commerce de proximité
    • b. Les poids et mesures de capacité
    • c. Le souk, un lieu de sociabilité locale
  • 2. Les transactions en numéraire et le grand commerce caravanier
    • a. Les transactions en numéraire
    • b. Le commerce avec le Sud

IV. Conclusion

Chapitre III / Des autorités concurrentes

I. Le pouvoir central abdalwadide

  • 1. L’instabilité politique
  • 2. La figure du sultan
  • 3. Les relais de la centralisation
    • a. ʻĀmil-s
    • b. Qā’id-s des régions
    • c. Qaḍā’ (judicature) et autres magistratures

II. Les a’rāb : un péril pour la centralisation étatique

  • 1. Des groupes en dissidence qui s’érigent en autorités locales
  • 2. Les soumissions locales à ces autorités bédouines

III. Les murābiṭūn

  • 1. Un rôle économique et social
  • 2. Un rôle politique à l’échelle locale
  • 3. Un rôle religieux

IV. Conclusion

Conclusion générale

Abréviations bibliographiques
Sources
Bibliographie
Les principaux juristes des nawāzil
Index des lieux
Index des personnes et des groupes
Index thématique

Infos

http://www.publications-sorbonne.fr/fr/livre/?GCOI=28405100129060


Alice KADRI

Agrégée d'Espagnol et docteur en Histoire médiévale (Université de Nantes), elle travaille sur les mudéjars/morisques et la littérature aljamiada (Espagne, XV-XVIe s.).

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.