Semaine arabe de l’ENS – édition 2014, 4-11 avr. 2014, Paris

http://semaine-arabe.org/wp-content/uploads/2011/02/Avril-2014-Affiche-Semaine-arabe-724x1024.jpgLa Semaine Arabe revient à l’École normale supérieure du 4 au 11 avril 2014,
avec un thème passionnant d’actualité et de transversalité :

TERRITOIRES ET FRONTIERES

Alors que les « révolutions arabes » en Tunisie, Egypte, Syrie et ailleurs restent marquées par l’importance des circulations politiques et des déplacements humains mais aussi par la singularité des contextes nationaux, la Semaine arabe a choisi cette année d’interroger le thème des frontières et des territoires.

Les frontières constituent un objet d’étude privilégié des recherches sur le monde arabe, dessinant les contours territoriaux de la souveraineté des États et déplaçant sans cesse les limites du « monde arabe » lui-même. En explorant l’épaisseur historique de ces tracés, la Semaine arabe espère apporter un éclairage sur la formation conflictuelle des démarcations étatiques, leur matérialisation (par un mur, un fleuve, etc.) et la contingence de leur représentation cartographique. Cet éclairage permettra en outre d’interroger le mythe intégrateur de la mondialisation, conçue comme l’avènement imminent d’un monde sans frontières. En effet, les tensions persistantes autour du Sahara ou de la frontière israélo-palestinienne semblent rendre illusoire l’image d’un monde “dé-territorialisé”.

Au-delà des enjeux géopolitiques, les frontières arabes apparaissent aussi comme des espaces privilégiés de rencontres et de confluences. En effet, les frontières s’inscrivent au cœur d’oppositions dialectiques reflétant leurs diverses fonctions : le cloisonnement et la circulation, l’obstacle et le passage, le contrôle et l’échange, la marge et l’interface. Structurée par cette dualité fonctionnelle entre coupure spatiale et espace de contacts, la frontière se révèle propice à l’analyse des circulations et des échanges.

Enfin, si assigner des limites et circonscrire revient à conférer une identité à un territoire, ces démarcations ne peuvent laisser indemne le sujet parlant et écrivant. En effet, les dynamiques d’appartenance à un lieu, un pays ou une culture, propres à chaque individu, toujours mobiles et multiples, sont étroitement associées à des frontières imaginaires et des délimitations mentales. Ces frontières intérieures, qui interrogent expressément les jeux d’identité des intellectuels arabes à leur langue et leur culture, seront aussi mises en lumière.

Programme complet

Tous les jours, du 4 au 11 avril de 14h à 17h, venez déguster un café oriental en Courô avec thé à la menthe, pâtisseries arabes, musique et jeu de backgammon !

VENDREDI 4 AVRIL

Inauguration de l’exposition « Paris n’est pas une île déserte » par l’illustratrice libanaise Zeina Abirached (planches en noir et blanc sur son expérience de l’immigration en France).
Hall de l’École normale supérieure

18h30    Conférence inaugurale « La coopération scientifique entre les deux rives de la Méditerranée » par Elyès Jouini (vice-président de l’université paris Dauphine, ancien ministre tunisien des réformes économiques et sociales) et en présence de Guillaume Bonnet, Directeur adjoint Lettres de l’ENS.
Salle Dussane

20h15    Soirée cinéma : Palestine. Une terre, deux peuples.
Projection de My Land, Nabil Ayouch (2012), suivi d’une discussion avec Dominique Vidal (journaliste au Monde diplomatique et auteur de nombreux ouvrages sur le conflit israélo-palestinien).
Salle Dussane

 

SAMEDI 5 AVRIL

20h30    Soirée cinéma : Algérie. Mémoire, fuite et territoire.
Projection de Rome plutôt que vous, Tariq Teguia (2006), suivi d’une discussion avec Ikbal Zalila (enseignant-chercheur en études cinématographiques à l’université de la Manouba).
Salle Dussane

 

DIMANCHE 6 AVRIL

17h        Soirée cinéma : Révolution(s), exode et réfugiés.
Projection de Babylon d’Ismaël, Youssef Chebbi et Alaeddine Slim (2012) suivi d’une discussion avec le réalisateur et scénariste tunisien Youssef Chebbi.
Salle Dussane

21h        Soirée cinéma : Syrie, la fable d’un Orient compliqué.
Projection de Syrie : instantanés d’une histoire en cours du collectif de cinéastes syriens Abou Naddara (2014) suivi d’une discussion avec Charif Kiwan, porte parole du collectif.
Salle Dussane

 

LUNDI 7 AVRIL

17h        Inauguration de l’exposition de cartographie « Conflits, frontières et dynamiques transnationales dans le monde arabe » en partenariat avec l’institut Noria, avec un exposé de Bénédicte Tratnjek (doctorante en géographie à l’Institut de recherche stratégique de l’Ecole militaire, animatrice du blog « Villes en guerre »).
Salle Club

19h        Conférence « Des musulmans en Europe occidentale : une histoire sans frontières ? » par Jocelyne Dakhlia (directrice d’études à l’EHESS, historienne et anthropologue du Maghreb et de l’islam méditerranéen) et Annliese Nef (enseignante-chercheuse en islam médiéval, Université Paris 1).
Salle Dussane

20h30    Soirée cinéma : « Brûleurs » et immigration clandestine.
Projection de courts-métrages maghrébins (La Cible, Munir Abbar ; La Brûlure, Leila Chaibi ; Brûleurs, Farid Bentoumi ; Le Printemps en exil, Marie Blandin et Massimiliano Minissale) suivi d’une discussion avec les réalisateurs Massimiliano Minissale et Farid Bentoumi.
Salle Dussane

 

MARDI 8 AVRIL

16h30    Atelier de calligraphie, animé par Ghani Alani, artiste irakien, lauréat du prix Unesco-Sharjah 2009 pour la Culture arabe, auteur de plusieurs ouvrages sur la calligraphie arabe.
Salle Cavaillès (inscription en ligne)

19h30    Concert de musique traditionnelle avec les musiciens Wassim Ismail et Nader Morces et projection de la série photographique Carnet Liban de Constance Proux.
Salle des actes

21h        Causerie littéraire sur les jeux d’identité des intellectuels arabes en compagnie de l’auteur irakien Ali Bader (auteur du roman Papa Sartre traduit et publié au Seuil en 2014).
Salle des actes

 

MERCREDI 9 AVRIL

17h        Conférence autour du « Voyage des mots de l’Orient arabe, persan ou turc vers le français » avec Alain Rey (auteur d’un ouvrage éponyme, co-auteur de plusieurs dictionnaires).
Salle Dussane

19h        Représentation théâtrale L’avantage du printemps, par la compagnie Du Zieu dirigée par Nathalie Garraud et Olivier Saccomano en collaboration avec la compagnie libanaise Zoukak.
Salle d’expression artistique (inscription en ligne)

21h        Veillée de contes orientaux « Les sept perles de la Méditerranée » par le conteur libanais professionnel Jihad Darwiche.
Salle des actes

 

JEUDI 10 AVRIL

12h        Déjeuner arabe à la cantine d’Ulm. Le Pôt.

15h        Atelier cuisine, initiation à l’élaboration de mezzes et de pâtisseries par un traiteur libanais (Les trois cèdres)
Salle Club (inscription en ligne)

19h Conférence « Frontières et cultures politiques dans le monde arabe depuis Sykes-Picot » par Vicken Cheterian (journaliste, collaborateur au Monde diplomatique, chercheur associé à la SOAS).
Salle des actes

20h30    Table-ronde « Dedans/Dehors : mécanismes d’incarcération en Libye » : témoignage de trois anciens prisonniers politiques libyens. Leur prise de parole sera suivie par une discussion animée par François Burgat (IREMAM, directeur du programme européen de recherche WAFAW).
Salle des actes

22h30    Concert de rap syro-palestinien avec le duo Yasser et Mohamed Jamous du groupe The refugees of Rap.
K-Fêt

 

VENDREDI 11 AVRIL

16h        Atelier d’écriture animé par Abdelkader Djemaï (écrivain algérien), en partenariat avec l’association Francophonie-ENS.
Salle Beckett (inscription en ligne)

18h        Conférence « Migrants et politiques migratoires en Arabie saoudite » par Hélène Thiollet (ancienne élève de l’École normale supérieure, enseignante-chercheuse au CERI, Sciences Po).
Salle Dussane

20h30    Soirée cinéma : Déchirures libanaises
Projection d’Incendies, Denis Villeneuve (2010) suivie d’une discussion avec la salle.
Salle Dussane

 

Contact

http://semaine-arabe.org/

Pour contacter les élèves arabisant-e-s de l’Ecole qui organisent la Semaine arabe, n’hésitez pas à envoyer un mail à l’adresse suivante :  semainearabe2014@ens.fr

Ecole Normale Supérieure
45 rue d’Ulm
75005 Paris


Alice KADRI

Agrégée d'Espagnol et docteur en Histoire médiévale (Université de Nantes), elle travaille sur les mudéjars/morisques et la littérature aljamiada (Espagne, XV-XVIe s.).

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *