Conférence de presse et présentation de l’exposition « Hajj, le pèlerinage à La Mecque » à l’IMA

2014-03-27 12.07.40Jeudi 27 mars 2014 se tenait la présentation de l’exposition « Hajj, le pèlerinage à La Mecque » qui se tiendra à l’IMA du 24 avril au 10 août 2014. Les membres des bureaux d’associations étudiantes comme Dîwân, Routes de l’Orient ou LLM Dr (Paris II) étaient notamment conviés.

Cette présentation a été faite par M. Jack Lang, Président de l’IMA, Mme Mona Khazindar, Directrice générale, M. Fahad A. Abdul-Kareem, commissaire de l’exposition, M. Omar Saghi, commissaire de l’exposition et Mme Aurélie Clemente-Ruiz, directrice des expositions.

« Hajj, le pèlerinage à La Mecque » a été organisée conjointement par l’IMA et la Bibliothèque du Roi Abdulaziz (Riyad). Cette exposition est réalisée avec la participation du British Museum où l’exposition « Hajj, Journey to the Heart of Islam » s’est initialement tenue du 26 janvier au 15 avril 2012 (commissaire: V. Porter. http://www.britishmuseum.org/whats_on/past_exhibitions/2012/hajj/the_exhibition.aspx).

Les directeurs scientifiques de l’exposition « Hajj, le pèlerinage à La Mecque » sont Omar Saghi, écrivain et scénariste, et Fahad Abdulkareem, Directeur des affaires culturelles et éducatives de la Bibliothèque nationale du Roi Abdulaziz.

Cette exposition a pour principal objectif de faire connaître le hajj et son patrimoine à un large public. L’exposition vise à montrer les différentes facettes de l’un des cinq piliers de l’islam. La période médiévale sera représentée à travers des objets d’art, manuscrits et enluminures, tissus d’apparat et offrandes. L’art contemporain ne sera pas oublié grâce au regard d’artistes et créateurs – notamment saoudiens – sur le pèlerinage, ainsi que les nombreux projets architecturaux d’aménagement des lieux saints présentés sous forme de maquettes.

En tout, 230 pièces provenant de collections publiques – British Museum, Musée du Louvre, Musée national de Riyad – ou privées – la collection Nasser D. Khalili -, de galeries d’art, d’Afrique, d’Europe et d’Asie, seront réunies.

Se démarquant de l’exposition présentée à Londres, « Hajj, le pèlerinage à La Mecque » développera tout particulièrement son propos sur les routes de pèlerinage en Afrique, notamment au Maroc, en Tunisie, en Algérie et en Egypte. Cette exposition nous propose ainsi de nous arrêter sur la période coloniale française afin de montrer comment les autorités françaises géraient cet événement et contribuèrent à l’amélioration d’infrastructures. Nous pourrons y découvrir, par exemple, le rôle joué par Adrien Proust, père du célèbre écrivain et adepte de l’hygiénisme.

Enfin, au-delà de l’aspect matériel, le Hajj est aussi une expérience humaine qui en fait un patrimoine immatériel. C’est pourquoi sept témoignages ont été recueillis auprès de pèlerins afin de nous faire partager leur expérience spirituelle. Ces témoignages, sous forme de vidéo, viendront conclure le parcours de l’exposition. En parallèle de l’exposition, une page web sera ouverte à tous les pèlerins souhaitant partager leur expérience du hajj et faire que la visite se prolonge au-delà des murs de l’IMA.

Une visite de l’exposition « Hajj, le pèlerinage à La Mecque » devrait organisée pour les participants lors des prochaines rencontres « Dîwân » (5-7 juin 2014).

 

 


Sterenn Le Maguer-Gillon

Archéologue, titulaire d'un doctorat (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne), spécialiste de la péninsule Arabique et des pays du Golfe.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.