Journée d’étude : « Le patrimoine d’époque coloniale en Tunisie », 17 déc. 2013.

Le patrimoine d’époque coloniale en Tunisie.
Sources et méthodes

Mardi 17 décembre 2013

Lieu :
Bibliothèque de la Sorbonne – SALLE NENOT
17, rue de la Sorbonne, 75005 PARIS
(entrée par le hall de la bibliothèque)
Entrée libre dans la limite des places disponibles

Cette journée d’études vise à faire le point sur l’histoire du patrimoine bâti tunisien à l’époque coloniale, en contexte urbain et rural, et sur son état actuel, d’après les travaux menés par l’ISHTC de la Manouba, principal centre de recherches consacré à l’histoire de la Tunisie contemporaine (ex-ISHMN).
Elle conclut une série de séminaires organisés sur ce thème en 2013 par l’ISHTC en partenariat avec le CEMAf (CNRS/Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne) et s’inscrit plus largement dans le cadre du partenariat étroit noué entre l’Université de la Manouba et le PRES héSam depuis 2012.

14h Accueil et introduction

Pierre VERMEREN (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)
Kmar BENDANA (Institut Supérieur d’Histoire de la Tunisie Contemporaine)

14h30-16h45 Première session. Patrimoines ruraux
Modératrice : Claudine PIATON (INHA)

Ali TAÏEB (ISHTC), « Le patrimoine rural contemporain : État des lieux »
Habib BELAÏD (ISHTC), « Hydraulique agricole et questions d’approche »
Saloua FERJANI (Ecole d’Architecture et d’Urbanisme (Sidi Bou Saïd) Tunis), « L’urbanisme colonial à travers les cas de Ferryville et Mégrine »
Nessim ZNAIEN (doctorant Paris 1), « Boire selon son rang : la construction d’un patrimoine viticole tunisien à l’époque coloniale »

17H-18H30 Seconde session. Legs et usages du territoire
Modérateur : Pierre Vermeren (Paris 1)

Beya ABIDI-BELAHADJ (Institut Supérieur des Etudes Appliquées en Humanités Gafsa), « L’expansion urbaine des  villégiatures beylicales des environs de Tunis XIXe et XXe siècles »
Fayçal CHERIF (ISHTC), « Sécurité, frontières et patrimoine militaire colonial »
Kmar BENDANA (ISHTC), « Le tourisme à l’époque coloniale »

18H30-18H45 Conclusions


Sterenn Le Maguer-Gillon

Archéologue, titulaire d'un doctorat (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne), spécialiste de la péninsule Arabique et des pays du Golfe.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.