Séminaire « ARC Speculum arabicum – Filiations », 2013-2014, Louvain-la-Neuve.

« Speculum Arabicum – Objectiver la contribution du monde arabo-musulman à l’histoire des sciences et des idées: sources et ressources de l’encyclopédisme médiéval » (ARC 2012-2017)

La contribution du monde arabo-musulman à l’histoire des sciences et idées fait aujourd’hui encore débat. Malgré de remarquables résultats engrangés depuis 150 ans, la recherche moderne reste en manque d’informations objectives et de données quantifiables en vue d’évaluer, sur une base proprement scientifique, l’ampleur de ce que l’Europe doit aux savants de l’Islam médiéval. Parce qu’elles ont précisément pour vocation d’organiser et de classer le savoir humain selon une perspective globale, les encyclopédies sont des œuvres qui reflètent, tels des miroirs, les préoccupations culturelles et intellectuelles des sociétés qui les ont produites. La recherche sur l’encyclopédisme déjà a permis d’engranger d’excellents résultats, mais elle souffre encore d’un regrettable penchant pour le cloisonnement entre disciplines, avec pour conséquence le fait que les arabisants, les byzantinologues, les latinistes et les romanistes ne sont que trop rarement impliqués dans des projets communs. Au centre de nos recherches depuis la fondation de notre groupe en 2003, l’étude comparée des encyclopédies d’Orient et d’Occident offre une large gamme de matériaux concrets et objectifs qui peuvent être directement utilisés pour répondre à notre interrogation de départ.

Le projet « Speculum Arabicum », d’une durée de cinq années (2012-2017) est dirigé par Mattia Cavagna, Godefroid de Callataÿ (porte-parole), Baudouin Van den Abeele et Françoise Van Haeperen, tous les quatre professeurs à la Faculté de Philosophie, Arts et Lettres (FIAL) et membres de l’Institut des Civilisations, Arts et Lettres (INCAL). Outre les promoteurs du projet, l’équipe comprend cinq chercheurs (2 doctorants et 3 post-doctorants) engagés sur financement ARC. Elle est complétée par plusieurs « chercheurs associés » qui, tout en n’étant pas financés par l’ARC, participent de manière régulière aux activités de celle-ci. Le projet « Speculum Arabicum » comprend notamment la tenue régulière de workshops ouverts à tous et prévoit l’organisation d’au moins un colloque international sur la thématique qu’il s’est donné pour objectif d’investiguer.

Cycle 2013-2014: Filiations

Une fois solidement établie l’étude des sources, notre prochaine priorité est de nous intéresser au transfert de la connaissance. Par quelle voie de transmission le nom d’un auteur arabe, ou bien une nouveauté scientifique en provenance du monde arabo-musulman apparaissent-ils dans une encyclopédie occidentale ? Quels en sont les intermédiaires ? Où ces intermédiaires vivaient-ils et où travaillaient-ils ? Comment les manuscrits circulaient-ils et quels étaient leur provenance et le contexte social de leur transmission? Les manuscrits sont-ils illustrés? Quels étaient les centres les plus importants dans cette transmission du savoir ? Le processus de transmission était-il réservé au monde des érudits ou bien alors pouvons-nous envisager la possibilité d’un transfert à un niveau plus populaire, dans lequel l’oralité a joué un rôle important? Ces questions sont également au centre de nos recherche, et les échanges de vue avec des experts renommés dans le domaine de la diffusion et de la réception des sciences au Moyen Âge seront particulièrement bénéfiques à ce stade de la recherche.

Programme d’activités 2013-2014

Workshop ARC I : « al-Andalus, un carrefour de cultures »  (Jeudi 5 déc. 2013)

Miquel Forcada (U. de Barcelona)
« Aux carrières des traductions médiévales: remarques sur la formation des bibliothèques scientifiques dans l’Andalus et la transmission du legs arabe « 

Maribel Fierro (CSIC-CSIC, Madrid)
« Education and Encyclopedism under the Almohads « 

Godefroid de Callataÿ (UCL) et Sébastien Moureau (UCL)
« Que nous apprend la Rutbat al-Ḥakīm sur l’introduction et la diffusion des Rasā’il Ikhwān al-Ṣafā’ dans l’Andalus?  »

 

Table-ronde : « Dictionnaires encyclopédiques anciens, traitement automatique des langues et humanités numériques. Quel dialogue possible?  » (Jeudi 24 fév. 2014)

Bastien Kindt (UCL) et Françoise Van Haeperen (UCL)
« Qu’est-ce que le lexicon Suidae et pourquoi le lemmatiser? »

Jean Klein (UCL)
«  Les débuts de la lexicographie française: la “trilogie” Richelet (1680), Furetière (1690), Académie (1694). Des témoins surannés ou d’inépuisables sources d’informations?« 

Paul Bertrand (UCL)
« Humanités numériques, linguistes et historiens: un, deux ou trois mondes? »

 

Workshop ARC II : La tradition des merveilles en Orient (Lundi 10 mars 2014)

Jean-Charles Ducène (EPHE, Paris)
« Les “merveilles” dans la chronique du chrétien Ǧirgīs al-Makīn (m. 1275) : influence d’un genre musulman ou modèle indépendant ? »

Doris Behrens-Abouseif (SOAS, U. of London)
« The Meanings of Antique Monuments between Texts and Practice  »

Omayra Herrero Soto (UCL)
« La tradition arabe sur les merveilles du monde. Récits de fascination autour des créations humaines »

 

Workshop ARC III :  Du latin au vernaculaire (Lundi 28 avril 2014)

Joëlle Ducos (U. Paris IV, Sorbonne)
« Le savoir arabe au prisme des encyclopédies en français »

Simone Ventura (Queen Mary, U. of London)
« Le Palaytz de Savieza et le livre à l’“estil sauvage”: une réflexion sur le prologue en vers de l’Elucidari de las proprietatz de totas res naturals  »

Noemi Barrera Gómez (UCL)
« Contenu et influence de la philosophie arabe dans les trois premiers livres du De proprietatibus rerum: Dieu, anges et âme »

 

+infos:

Toutes les séances se tiendront de 10h à 12h45 à la salle du Conseil FIAL
Collège Érasme, place Blaise-Pascal 1 à 1348 Louvain-la-Neuve

Programme (PDF): http://www.uclouvain.be/cps/ucl/doc/isp/documents/ARC_Speculum_arabicum_affiche_activites_2013-2014.pdf

http://www.uclouvain.be/452532.html


Alice KADRI

Agrégée d'Espagnol et docteur en Histoire médiévale (Université de Nantes), elle travaille sur les mudéjars/morisques et la littérature aljamiada (Espagne, XV-XVIe s.).

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search