Podcast: « Enseigner au Moyen Âge d’Orient en Occident » (France culture, 22 nov. 2013)

« Elargir les horizons de l’histoire de l’éducation ne signifie pas la réduire à une histoire à sens unique.

Il ne s’agira pas ici d’établir, comme le fit naguère Georges Makdisi, une filiation directe qui conduira des médersas, considérées conne des « collèges » islamiques, aux universités du bas Moyen Age.

Il ne s’agira pas non plus, à l’inverse, de laisser les différentes cultures scolaires dans un splendide isolement, qui les verrait comme surgissant ex nihilo du seul génie grec, arabe ou latin. Car les hommes, et plus encore les textes, circulent, dans un monde médiéval beaucoup plus mobile que ce que l’on se plaît souvent à imaginer… »

En dégageant les enjeux communs de la « question scolaire », au-delà de la diversité des réponses que les hommes du Moyen Age y apportèrent, nous rencontrons trois phénomènes qui concernent aussi bien les terres d’islam que les chrétientés d’Orient et d’Occident comme les mondes juifs : l’affirmation de la figure du maître ; l’autorité à la fois complémentaire et concurrente du livre ; la création de lieux pérennes de formation et de transmission du savoir.

Bibliographie :

Lumières de la sagesse. Ecoles médiévales d’Orient et d’Occident, catalogue/livre collectif qui accompagne l’exposition qu’abrite l’IMA jusqu’au 5 janvier 2014, sous la direction d’Eric Vallet, Sandra Aube et Thierry Kouamé, ouvrage coédité par les Publications de la Sorbonne et l’IMA, 2013 .

Invité(s) :

Eric Vallet, la Sorbonne
Sandra Aube, chaire de dialogue des cultures, Paris/Riad

 

Infos et Podcast:

https://www.franceculture.fr/emission-cultures-d-islam-enseigner-au-moyen-age-d%E2%80%99orient-en-occident-2013-11-22


Camille Rhoné

Agrégée d'histoire, titulaire d'une thèse de doctorat en histoire de l'Islam médiéval ("Défendre le territoire en Iran nord-oriental - Khorassan et Transoxiane -, IXe-XIe siècle"), Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *