Parution : M. Ghouirgate, “Les Empires berbères: constructions et déconstructions d’un objet historiographique”, 2024

Cet ouvrage se propose de confronter les sources arabes médiévales et modernes relatives aux Empires berbères (XIe-XIIIe siècles) avec la manière dont les études européennes ont appréhendé cette thématique en fonction d’un contexte qui vit l’émergence de l’orientalisme et l’expansion de la France au Maghreb.

En effet, l’invocation puis l’étude des Empires berbères servit à caractériser un grand Autre de proximité : le Maghreb à la fois si proche et pourtant si différent. Étudier ce passé revenait donc à donner des perspectives à cette différence radicale. Dans le cadre du Maghreb colonisé puis nouvellement indépendant, ce passé pourtant lointain ne cessa plus de servir de référence et d’être inséré à un roman national qui ambitionnait de donner une assise solide à ces États.

 

Mehdi Ghouirgate est professeur à l’Université de Bordeaux-Montaigne (Institute Ausone) and et chargé d’enseignement à l’Université Mohammed VI Polytechnique (Rabat, Maroc). Il est titulaire d’une HDR de l’EHESS, est s’est spécialisé dans l’histoire de l’Occident musulman, de la période médiévale à la période moderne.

 



Citer ce billet
Sami Benkherfallah (2024, 9 février). Parution : M. Ghouirgate, “Les Empires berbères: constructions et déconstructions d’un objet historiographique”, 2024. Diwan. Consulté le 13 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/vsn4

Sami Benkherfallah

Chercheur postdoctoral en islamologie - Ministère des affaires étrangères et de l'Europe (IDEO, Le Caire - IFEA, Istanbul)

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search