Appel à comm. : “Journées de Linguistique Berbère”, MMSH (Aix-en-Provence), 7-8/02/2024 (limite : 5 oct. 23)

Journées organisées en partenariat avec le projet IRN ALL / Afroasiatic Languages and Linguistics: Bridging the Red Sea Rift

La quatrième édition des Journées de Linguistique Berbère se tiendra les 7 et 8 février 2024 à Aix-Marseille Université (Maison méditerranéenne des sciences de l’homme, Aix-en-Provence). Cette édition pluridisciplinaire, intitulée “Perspectives croisées sur les langues berbères”, vise à accueillir des contributions originales portant sur les langues berbères selon les quatre thématiques proposées ci-dessous.

-1- Sources linguistiques en sciences humaines et sociales
La (re)découverte des sources en langues berbères participe d’un renouvellement fécond de la pratiques des sciences humaines et sociales dans le champ des études berbères/amazighes, voire plus largement maghrébines. Des manuscrits arabo-berbères anciens aux nouvelles productions écrites en “tamazight/amazighe”, en passant par la relecture d’un immense corpus de sources orales transcrites par des acteurs divers depuis le XIXème s. et les nouvelles oralités du XXIème s., ce colloque vise à mettre en évidence les apports de démarches multiples qui promeuvent les sources en langues berbères. Cet atelier réunira des contributions qui réfléchissent à la manière d’appréhender ces sources ainsi que leurs apports à la compréhension des dynamiques multiples qui touchent dans des temporalités diverses les langues et sociétés berbères, et plus généralement à la compréhension des réalités socio-linguistiques, culturelles ou autres du nord de l’Afrique.

-2- Enjeux sociolinguistiques en sciences humaines et sociales
Le renouvellement des études berbères/amazighes passe également par une reconfiguration des objets de recherche en lien avec les dynamiques sociales et politiques contemporaines des espaces berbérophones : urbanisation des territoires et des populations, migrations nationales et internationales, institutionnalisation de “la langue” (tamazight/amazighe). L’amazighité débordant les cadres “traditionnels”, il s’agit de questionner l’implication de ces nouveaux cadres de la berbérophonie. Cet atelier interrogera l’appropriation de nouveaux espaces (territoriaux, urbains, publics, médiatiques, institutionnels…) mais aussi les effets sur les relations entre langues, territoires et entre langues et communautés.

-3- Micro-variation linguistique
Les questions liées à la microvariation dans le domaine des langues berbères ont été peu étudiées jusqu’à récemment. Certaines variétés ont été moins étudiées que d’autres, certains domaines de la grammaire ont reçu moins d’attention que d’autres. Or il y a urgence à documenter et analyser ces variétés car certaines sont menacées. Cet atelier vise à contribuer à ce champ de recherche en exploitant des données concernant la variation fine des langues berbères d’une part et en complétant ces données existantes par de nouvelles descriptions de langues d’autre part. Nous sollicitons des contributions originales portant sur l’étude, au plan descriptif comme formel, de la microvariation phonétique, phonologique, morphologique, syntaxique et sémantique au sein de la famille berbère. Une perspective typologique sera également appréciée.

-4- Terrain et théories linguistiques
Les langues berbères ont alimenté de nombreux débats et ont contribué à développer la théorie linguistique de façon notable dans les dernières décennies. Ces évolutions méritent d’être constamment confrontées aux données empiriques, que celles-ci soient recueillies par un travail de terrain, des protocoles expérimentaux, ou bien par l’exploration de corpus. Le but de cet atelier est de contribuer aux débats en cours en (morpho)phonologie et (morpho)syntaxe à partir de nouvelles données/phénomènes dans le domaine berbère. Une attention particulière sera portée aux implications des débats actuels en théorie linguistique sur l’analyse des données empiriques en linguistique berbère.

Directives pour la soumission des résumés

– Les soumissions sont limitées à deux par auteur, avec au maximum un résumé en tant qu’auteur unique.
– Les résumés doivent être limités à un maximum de 2 pages format A4, références, exemples, tableaux, etc. compris.
– Les soumissions doivent être anonymes et ne pas révéler l’identité de l’auteur de quelque manière que ce soit (veillez à supprimer les métadonnées du fichier).
– Les résumés doivent être soumis au format PDF à l’adresse suivante : linguistique.berbere[at]gmail.com. Les informations suivantes doivent figurer dans le corps du message : nom et prénom de l’auteur (ou des auteurs), adresse mail, affiliation, titre du résumé et thématique(s) de la proposition.
La date limite de réception des résumés est fixée au 5 octobre 2023 à 23h59.

Les langues du colloque sont le français et l’anglais. Le colloque se déroulera en présentiel seulement.

Dates importantes

– Date limite de soumission : 5 octobre 2023
– Retour des avis aux auteurs : 10 novembre 2023
– Date de la conférence : 7-8 février 2024

Conférenciers invités
– Samir Ben Si Saïd (Université de Tours)
– Mehdi Ghouirgate (Université de Bordeaux)

Comité d’organisation
Malika Assam (IREMAM, Aix-Marseille Université)
Amazigh Bedar (LLING, Nantes Université)
Sabrina Bendjaballah (LLING, CNRS)

Comité scientifique
Fadma Aït Mous (Université Hassan II, Casablanca)
Meftaha Ameur (IRCAM, Rabat)
Fatsiha Aoumer (Université de Béjaia)
Malika Assam (IREMAM, Aix-Marseille Université)
Amazigh Bedar (LLING, Nantes Université)
Aicha Belkadi (SOAS, University of London)
Sabrina Bendjaballah (LLING, CNRS)
Karim Bensoukas (Université de Mohamed V, Rabat)
Samir Ben Si Saïd (Université de Tours)
Abdelaziz Berkai (Université de Béjaia)
Karima Dirèche (CNRS, TELEMMe, Aix-en-Provence)
Fatima Elhamdi (Université Mohamed V, Rabat)
Abdelhak El Hankari (University of Newcastle, Australia)
Martin Haiden (LLING, Nantes Université)
Azzedine Kinzi (Université Mouloud Mammeri, Tizi-Ouzou)
Maarten Kossmann (Leiden University)
Mohamed Lahrouchi (SFL, Université Paris 8)
Jean Lowenstamm (Université Paris Diderot)
Amina Mettouchi (EPHE, CNRS-LLACAN)
Hamid Ouali (University of Wisconsin-Milwaukee)
Mohamed Oubenal (IRCAM, Rabat)
Jamal Ouhalla (University College Dublin)
Rachid Ridouane (LPP, Université Sorbonne Nouvelle)
Fatima Sadiqi (Université de Fès)
Lameen Souag (CNRS, LACITO)
Ur Shlonsky (Université de Genève)
Catherine Taine-Cheikh (CNRS, LACITO)
Mustapha Tidjet (Université de Béjaïa)
Mohand Tilmatine (Universidad de Càdiz)

Pour toutes questions, n’hésitez pas à nous contacter à : linguistique.berbere[at]gmail.com / Télécharger l’appel



Citer ce billet
Sami Benkherfallah (2023, 7 septembre). Appel à comm. : “Journées de Linguistique Berbère”, MMSH (Aix-en-Provence), 7-8/02/2024 (limite : 5 oct. 23). Diwan. Consulté le 13 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/ns0q

Sami Benkherfallah

Chercheur postdoctoral en islamologie - Ministère des affaires étrangères et de l'Europe (IDEO, Le Caire - IFEA, Istanbul)

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search