Parution : Youssef Ragheb, “Morts vivants, tombes et mausolées en terre d’islam” (2023)

Le volume réunit d’anciens articles en majorité divergents des versions primitives par la profondeur des remaniements et des ajouts. Après la résurrection de cadavres éphémères pendant leurs funérailles ou dans leur sépulture qui les condamnait à une nouvelle mort infinie, si un voleur venu de nuit les dépouiller de leur linceul ne leur prêtait une nouvelle  vie à son insu en les délivrant de l’enfer, divers thèmes funéraires sont tour à tour abordés : les enterrements dans la ville, les cimetières chrétiens et juifs du Caire, la structure des tombes du visible à l’invisible, le triomphe des mausolées longtemps maudits, les guides consultés par les pèlerins dans les méandres des cimetières et de la ville et Nafīsa l’obscure descendante du Prophète qui ne devint illustre que longtemps après sa mort. Viennent ensuite divers mausolées fatimides du Caire ceux dont les épigraphes furent dérobées par les pirates férus de marbre, ceux de l’élite inconnue faute de stèle et ceux des authentiques descendants du messager divin aux faux prophètes qui perdirent au fil des jours cendres et culte. Enfin, le livre s’achève par les stèles funéraires sans nombre déterrées au Caire en majorité disséminées dans le monde loin des tombes où elles révélaient le nom des morts.

XLVI-428 p. (815 g) 2023 ISBN : 978-2-916716-89-3



Citer ce billet
Tohir Mustofa (2023, 7 juillet). Parution : Youssef Ragheb, “Morts vivants, tombes et mausolées en terre d’islam” (2023). Diwan. Consulté le 13 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/ns0i

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search