« La technique et les cultures », 22 mars 2013, (Cultures d’Islam, France Culture)

En direct du Salon du Livre

A partir du conflit théorique en anthropologie entre évolutionnistes et diffusionnistes, nous nous interrogeons sur la circulation des inventions techniques à travers les cultures, notamment dans l’aire eurasienne. Privilège sera donné à la notion d’emprunt que nous débusquerons en alternance entre l’acceptation et le refus. Les maîtres penseurs sollicités et privilégiés seront Marcel Mauss, André Leroi-Gourhan et André Georges Haudricourt, de renommée plus discrète mais néanmoins pertinent pour l’ethnologie des techniques et l’histoire de leur diffusion. Nous évoquerons, à partir du sinologue Joseph Needham, le passage des inventions chinoises vers l’Europe via l’Islam. Trois exemples illustreront cette circulation : la charrette, la brouette et l’étrier. A l’instar de la brouette apparue en Islam très tôt au VIIIe siècle, mais  adoptée  seulement à la fin du XVIIIe avec l’invasion de l’Egypte par Bonaparte, lequel vient d’Europe, continent qui a intégré l’engin dès le XIIIe. L’échange nous conduira de la circulation des artefacts pendant la Préhistoire jusqu’au transfert des technologies à notre époque.

Bibliographie de Didier Gazagnadou :

La diffusion des techniques et les cultures, Kimé, 2008
La poste à relais. La diffusion d’une technique de pouvoir à travers l’Eurasie, Chine-Islam-Europe, Kimé, 1994
D’une technique nomade à une pratique bureaucratique : la damga/tamga des Turcs et des Mongols , Toplumbilim, n°1, 1992
Le chariot à main iranien (gâri-yé dasti). Modes de transport, rationalité technique et logique d’Etat , Techniques et culture, n°33, Janvier-juin 1999
Les étriers : contribution à l’étude de leur diffusion d’Asie vers les mondes iraniens et arabes, Techniques et culture, n°37, juin 2001
Un savant chinois en terre d’Islam : à propos de la rencontre du philosophe et médecin Râzi (Xe s.) et d’un lettré chinois, in L’Orient au cœur. Mélanges en l’honneur d’André Miquel, Maisonneuve & Larose, 2001
L’introduction tardive du diable et de la brouette au Moyen-Orient (Iran et Egypte) : un problème pour l’anthropologie de diffusion, in Techniques et culture, à paraître

Invité

Didier Gazagnadou, anthropologue, université Paris VIII

Infos et podcast

https://www.franceculture.fr/emission-cultures-d-islam-la-technique-et-les-cultures-2013-03-22


Alice KADRI

Agrégée d'Espagnol et docteur en Histoire médiévale à l'Université de Nantes, elle travaille sur les mudéjars/morisques et la littérature aljamiada (Espagne, XV-XVIe s.).

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search