Parution : M. Eychenne, E. Vigouroux, A. Zouache, “Villes et espaces en guerre dans le monde islamique médiéval (IVe-Xe/Xe-XVIe s.)”, Annales islamologiques 55, 2021.

  • 1283

Annales islamologiques 55 (2021)

Villes et espaces en guerre dans le monde islamique médiéval (IVe-Xe/Xe-XVIe siècle)

 

Les Annales islamologiques 55 proposent un dossier sur les « Villes et espaces en guerre dans le monde islamique médiéval (IVe-Xe/Xe-XVIesiècle) ». Du Xe au XVIe siècle, la militarisation du pouvoir et des sociétés s’est intensifiée dans le monde islamique. Ce dossier, qui s’inscrit dans le cadre des travaux menés à l’Ifao autour d’une guerre envisagée comme un phénomène social et culturel, vise à participer à une meilleure compréhension des modalités de cette militarisation. Les études qui y sont présentées s’intéressent à la dimension spatiale de la guerre, qui a été largement délaissée par les chercheurs. Elles éclairent non seulement la façon dont les populations percevaient et vivaient la guerre, mais aussi comment elle pouvait configurer ou reconfigurer les espaces, en particulier les espaces urbains, dans la péninsule Ibérique, au Maghreb, en Égypte et dans l’ensemble du Proche-Orient.

Le numéro comprend aussi une rubrique libre, les varia. Ces varia regroupent cinq articles qui couvrent les champs disciplinaires et chronologiques définis par la ligne éditoriale de la revue. 

Ce numéro est disponible en accès libre sur OpenEdition : https://journals.openedition.org/anisl/942

  • Mathieu Eychenne 
    Mathieu Eychenne est maître de conférences en histoire de l’Islam médiéval à l’Université Paris Cité. Historien et arabisant, docteur de l’Université Aix-Marseille (2007), sa thèse a été publiée sous le titre “Liens personnels, clientélisme et réseaux de pouvoir dans le sultanat mamelouk (milieu XIIIe-fin XIVe s.)” (Presses de l’Ifpo, 2013). Il a ensuite poursuivi ses recherches dans différentes institutions françaises et étrangères, notamment comme chercheur à l’Institut français du Proche-Orient (2008-2013). Ses travaux portent sur l’histoire sociale, économique et environnementale du Proche-Orient médiéval (XIIe-XVIe s.).
  • Élodie Vigouroux 
    Élodie Vigouroux est professeur-junior de l’Université Lumière-Lyon 2, elle occupe la chaire “Cultures artistiques et matérielles des Islams médiévaux” et elle est rattachée au CIHAM. Elle est spécialiste de la culture matérielle du Proche-Orient médiéval. Ancien chercheur de l’Institut français du Proche-Orient, elle y a notamment codirigé la publication d’un ouvrage consacré aux biens de la Mosquée des Omeyyades de Damas au XVe siècle [Presses de l’Ifpo, 2018]. Par ailleurs, elle dirige la mission archéologique française de Khirbat al-Dusaq, dans le sud de la Jordanie, fouille consacrée à une étape de la route médiévale du pèlerinage à La Mecque.
  • Abbès Zouache
    Abbès Zouache a été directeur du Centre français d’archéologie et de sciences sociales (Sanaa et Koweït City). Il est chercheur au CNRS et directeur des études à l’Institut français d’archéologie orientale. Historien, arabisant, il est spécialiste de la guerre dans l’Orient médiéval, qu’il envisage comme un phénomène social et culturel. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages et de nombreux articles sur le sujet.

 


Hassan Bouali

Docteur en histoire médiévale de l'université Paris Nanterre.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search