Appel à comm. : revue “Frontière.s””Les frontières de l’eau” et “Aux frontières des espèces”, (limite : 20 juin 2022 & 20 déc.2022)

Appel à communication :
Frontière·s, revue d’Archéologie, Histoire & Histoire de l’art lance un nouvel appel à contributions intitulé « Aux frontières des espèces » dont vous trouverez le détail en PJ et sur la page : https://publications-prairial.fr/frontiere-s/index.php?id=510
L’appel est ouvert jusqu’au 20 décembre 2022
 
L’appel à contributions pour le numéro 7 sur le thème «Les frontières de l’eau » reste ouvert jusqu’au 20 juin 2022. Appel8_accroche
 
Vous pouvez également envoyer vos articles pour la section varia de la revue avant le 20 juin 2022 pour une publication dans le numéro de décembre 2022, et avant le 20 décembre 2022 pour une parution dans le numéro de juin 2023.
Vous pouvez vous abonner à la newsletter biannuelle de Frontière·s. Celle-ci vous permettra de découvrir les nouveaux numéros et les appels à  contributions, ainsi qu’une liste d’ouvrages disponibles pour compte-rendu : https://www.getrevue.co/profile/frontiere_s pour vous abonner. Enfin, vous pouvez toujours nous suivre sur Facebook (@labofrontieres) et Twitter (@Frontiere_s_).
 
Présentation :

Depuis 2019, la revue semestrielle Frontière·s offre un espace dédié à la réflexion épistémologique en Open Access, en français et en anglais. Elle accueille des travaux sur la Protohistoire, l’Antiquité, le Moyen Âge, ainsi que leur réception. Deux fois par an, les chercheur·euse·s sont invité·e·s à réfléchir sur la thématique de la frontière à travers un appel à contributions. En prise avec l’actualité de la recherche, la revue publie également des varia, des comptes-rendus et des chroniques, ainsi que des actes d’événements scientifiques.

Politique du libre accès

Frontière·s est une revue en accès libre. Cela signifie que tous les contenus sont disponibles gratuitement dès publication, sans frais pour l’utilisateur·rice ou son institution. Les utilisateur·rice·s sont autorisé·e·s à lire, télécharger, copier, diffuser, imprimer, rechercher ou partager des liens vers les articles en texte intégral ou à les utiliser à toute fin légitime sans en demander la permission au préalable aux éditeurs ou aux auteurs, ceci en conformité avec les préconisations du Budapest Open Access Initiative et du Plan national pour la science ouverte.

« Frontière·s »

La notion de « frontière » s’est considérablement enrichie depuis le début du xxe siècle. La confrontation entre les différentes sciences des sociétés anciennes, d’une part, et entre les différentes sciences humaines, d’autre part, a donné naissance à de nouveaux outils conceptuels et à de nouvelles méthodes d’analyse. Aucune approche ni aucune définition ne fait toutefois consensus parmi les spécialistes, ce qui préserve la thématique des dangers de l’uniformisation, mais n’empêche pas les divergences de points de vue.


Marianne BRISVILLE

Agrégée d'Histoire, docteure en Histoire à l'Université Lyon 2 et membre associée du CIHAM, elle travaille sur les pratiques et les discours ayant trait à l'alimentation dans l'Occident islamique (al-Andalus et Maghreb)

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search