Stage : “Medieval Kashi Online”, 3 mois temps plein (début 4/04/2022)

Offre de stage publiée par l’Institut national d’histoire de l’art et qui est susceptible d’intéresser certain.e.s étudiant.e.s en Master 1 ou 2. Le stage est en lien avec le programme « Medieval Kashi Online », visant à constituer et nourrir une base de données autour des carreaux au décor de lustre métallique de l’Iran ilkhanide.

Le programme de recherche « Medieval Kashi Online » cherche une ou un stagiaire à temps plein à partir du 4 avril pour une durée de 3 mois, pour aider à l’éditorialisation de notices dans une base de données sur la plateforme Agorha. Issu d’un partenariat entre l’Institut national d’histoire de l’art, le musée du Louvre et Sèvres – Manufacture et musée nationaux, le programme de recherche vise à réunir dans une même base de données un vaste ensemble d’étoiles inscrites à décor de lustre métallique produites dans les ateliers de céramique de Kashan aux XIIIe et XIVe siècles et aujourd’hui dispersées à travers le monde.

L’Institut national d’histoire de l’art (INHA) est un établissement public à caractère scientifique, culturel et professionnel placé sous la double tutelle des ministères chargés de l’enseignement supérieur, de la culture et de la recherche.

L’INHA a pour mission de développer l’activité scientifique et de contribuer à la coopération scientifique internationale dans le domaine de l’histoire de l’art et du patrimoine. Il exerce des activités de recherche, de formation de de diffusion des connaissance.

La ou le stagiaire se verra confier les tâches suivantes :

  • Saisie de données dans la base Agorha (l’INHA assurera une formation à la saisie au début du stage) ;
  • Recherche documentaire pour enrichir les notices (recherches bibliographiques et échanges avec les institutions concernées, notamment aux Etats-Unis et en Allemagne) ;
  • Relecture orthographique et grammaticale des notices, mise aux normes des bibliographies ;
  • Participation aux réunions de concertation avec l’équipe de recherche et le comité scientifique du programme, ainsi qu’au travail de préparation d’un colloque autour du programme de recherche.

 

Marianne BRISVILLE

Agrégée d'Histoire, docteure en Histoire à l'Université Lyon 2 et membre associée du CIHAM, elle travaille sur les pratiques et les discours ayant trait à l'alimentation dans l'Occident islamique (al-Andalus et Maghreb)

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search