Journée d’étude : « Jeux de guerre : Représentation et réinvention des conflits médiévaux à l’époque contemporaine », Paris (Ecole Polytechnique), 12/03/2020.

Journée d’étude à l’Ecole polytechnique LinX – Sorbonne-Université –

Jeux de guerre : Représentation et réinvention des conflits médiévaux à l’époque contemporaine.

Lieu & date : Ecole Polytechnique, Amphi Becquerel (grand hall) jeudi 12 mars 2020, 10h-17h

Présentation :

La guerre médiévale fascine. Si le succès des films et des séries témoigne d’un intérêt très actuel pour le fait militaire, cette passion remonte au moins à l’époque romantique. Depuis la fin du XVIIIe siècle se sont en effet multipliés les portraits de guerriers barbares, les tableaux de batailles, les restaurations de forteresses ou les reconstitutions de duels. Le médiévalisme actuel possède des racines guerrières, qui ont peut-être été moins étudiées que ses liens avec le fantastique ou avec la littérature courtoise. Sans doute certains moments ont-ils suscité plus d’intérêt que d’autres : l’épopée des vikings, les croisades en Terre Sainte et la guerre de Cent Ans constituent les terrains les plus connus du rêve. Il n’en reste pas moins que l’épée, l’armure et le château constituent des invariants dans une certaine idée du Moyen Âge telle qu’elle s’est construite à la marge des études médiévales classiques, mais souvent en lien plus ou moins direct avec elles. La fantasy, les wargames, les jeux de rôle et la bande dessinée ont à leur tour contribué à populariser une certaine image de la guerre médiévale. Pourquoi cet intérêt, jamais démenti ? Moins qu’une synthèse sur le thème, cette journée d’étude se propose d’apporter une série d’éclairages sur deux siècles de réinvention du Moyen Âge, à la croisée entre les genres et les publics.

Programme de la journée

9h30 : Accueil des participants

10h : Bruno DUMEZIL (École Polytechnique, LinX), « Introduction »

10h15 : Anne BESSON (Université d’Artois, « Textes et Cultures »), « Fantasy historique, pour une reconstitution du sensible »

11h50 : Laurent VISSIERE (Sorbonne Université-Centre Roland Mousnier UMR 8596), « Guerre de siège à l’écran, mythe et réalité »

11h25 : Maxime FULCONIS (Sorbonne Université-Centre Roland Mousnier UMR 8596), « Les jeux vidéo, reflet de la guerre médiévale ? »

12h : Pierre LETEINTURIER et Félix ENAULT (Sorbonne Université, Sorbonne Antique), « L’image de la guerre médiévale dans l’univers de science-fiction Warhammer 40.000 »

12h40 : déjeuner
14h : Bruno DUMEZIL (École Polytechnique, LinX) « La peinture d’histoire de Louis Philippe aux années 1880, une vision politique de la guerre médiévale ? »

14h30 : Tristan MARTINE (Université d’Angers), « Représentations et utilisations de la guerre dans la bande dessinée médiévaliste »

15h15 : Simon HASDENTEUFEL (Sorbonne Université-Centre Roland Mousnier UMR 8596), « ‘Deus vult’ aujourd’hui : la croisade dans la culture populaire »

15h45 : Enki BAPTISTE (Université Lumière Lyon 2 CIHAM-UMR 5648), « La fabrique du combattant idéal : la représentation de la guerre sacrée dans la série qataro-saoudienne ‘Umar al-Fārūq »

16h30 : Table-ronde animée par Victor BATTAGION (Magazine Historia) 17h30 : Cocktail

Jeux de guerre – 12 mars 2020, programme

Aff-Jeux de Guerre-2


Hassan Bouali

Doctorant en histoire médiévale à l'université Paris Nanterre ( Paris X). Travaille sur le califat d'Ibn al-Zubayr (64/683-72/692).

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.