Séminaire IFPO: « Beyrouth dans les récits de pèlerinage des XIVe et XVe s », 21 nov. 2012, Beyrouth

Le Centre Louis Pouzet de l’Université Saint-Joseph (USJ) et l’Institut français du Proche-Orient (Ifpo) organisent un Séminaire d’études arabes, médiévales et modernes qui aura pour thème, en cette année 2012-2013 : Les sources et leur interprétation.
La deuxième séance, animée par Pierre Moukarzel, professeur (Université libanaise), sera consacrée à :

Beyrouth dans les récits de pèlerinage des XIVe et XVe siècles

MERCREDI 21 NOVEMBRE 2012 à 18h00

Salle de lecture de la bibliothèque Orientale, rue de l’Université Saint-Joseph, Achrafieh

Ce séminaire interdisciplinaire s’adresse particulièrement aux chercheurs et doctorants en sciences humaines et sociales dont les travaux portent sur l’archéologie et l’histoire de l’art du Proche-Orient à l’époque islamique, l’histoire du Proche-Orient de la conquête arabe à la fin de l’empire ottoman, les langues et littératures du Proche-Orient, la linguistique arabe et sémitique, l’histoire des religions et de la pensée religieuse, la philosophie arabe médiévale et l’histoire des sciences et des techniques dans le Proche-Orient d’époque islamique.

Il a pour but d’approfondir notre réflexion sur la façon dont nous appréhendons, chacun dans notre discipline respective, les sources qui constituent notre matière première, qu’elles soient écrites (manuscrites, imprimées, épigraphiques), visuelles (iconographiques) ou matérielles (archéologiques).

Chaque séance sera animée :

– par un ou deux chercheurs qui sont tenus de nous faire parvenir, au moins une semaine à l’avance, les documents sur la lecture, l’interprétation et, éventuellement, la traduction desquels ils proposent aux participants de réfléchir, accompagnés d’une brève présentation et d’une courte bibliographie ;

– et par un discutant choisi en fonction du sujet traité.

Les intervenants ne sont pas tenus de livrer une recherche aboutie : ils peuvent tout à fait soumettre au groupe un ou plusieurs textes qui leur posent des problèmes d’interprétation.

De leur côté, les participants sont invités à prendre connaissance des documents reçus avant la tenue du séminaire. La présentation du matériel par l’intervenant sera donc aussi concise que possible, le reste de la séance étant idéalement conçu comme un atelier de réflexion et de travail collectifs.

Infos:

http://www.ifporient.org/node/1189


Alice KADRI

Agrégée d'Espagnol et docteur en Histoire médiévale à l'Université de Nantes, elle travaille sur les mudéjars/morisques et la littérature aljamiada (Espagne, XV-XVIe s.).

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.