Parution : Gabriel Martinez-Gros, “L’empire islamique (VIIe-XIe siècles)”, éd Passés composés, sept 2019.

 

Parution : Gabriel Martinez-Gros, L’empire islamique (VIIe-XIe siècles)“, éd Passés composés, sept 2019.

L’histoire des cinq premiers siècles de l’Islam, de la mort du Prophète (632) à l’émergence des sultanats turcs (XIe siècle), en passant par les conquêtes ara

bes, la mise en place du califat, l’éclosion et la chute des dynasties abbasside, omeyyade ou almohade, tel est le propos de Gabriel Martinez-Gros. Mais pour sortir d’une histoire de l’Islam vue d’Occident, et sans tomber dans l’illusion d’une histoire mondiale qui aboutit inévitablement à la réaffirmation du triomphe de l’exception occidentale, l’auteur convoque les quelques rares voix qui nous parviennent encore du fond de l’histoire islamique. Ces voix, ce sont celles des historiens arabes médiévaux, dont Ibn Khaldun et Ibn al-Athir. Ainsi se dessine une toute autre perception tant de l’Islam que de l’Empire, où les dynasties se consolident dans la première génération de leur existence, atteignent leur floraison dans la deuxième, vieillissent et agonisent dans la dernière. C’est donc à une triple réflexion que nous invite l’auteur : d’abord sur l’histoire de l’Islam, ensuite sur la dynamique impériale, enfin sur l’écriture de l’histoire. Un chef-d’oeuvre.


Hassan Bouali

Doctorant en histoire médiévale à l'université Paris Nanterre ( Paris X). Travaille sur le califat d'Ibn al-Zubayr (64/683-72/692).

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.