Parution : V. Allegranzi, “Aux sources de la poésie ghaznavide. Les inscriptions persanes de Ghazni (Afghanistan, XIe-XIIe siècles)”, Paris, Presses Sorbonne Nouvelle, 2019.

Viola Allegranzi, Aux sources de la poésie ghaznavide. Les inscriptions persanes de Ghazni (Afghanistan, XIe-XIIe siècles), Paris, Presses Sorbonne Nouvelle, 2019, 2 vols.

Résumé : Aujourd’hui située en Afghanistan, Ghazni était autrefois la capitale d’une dynastie musulmane qui de cette ville tire son nom : les Ghaznavides (977-1186). Ces souverains furent les mécènes de nombreux savants et artistes, parmi lesquels plusieurs poètes qui chantaient leurs louanges en langue persane. Les inscriptions poétiques gravées sur marbre et provenant d’un palais royal et d’autres monuments de Ghazni constituent ainsi des sources de première main sur le milieu culturel de cette cour florissante. À partir de ces documents, collectés par la Mission Archéologique Italienne en Afghanistan (1957-), mais restés en grande partie inédits, cette étude s’intéresse à l’histoire culturelle, l’idéal politique et les réalisations artistiques de la dynastie, en les replaçant dans le contexte du monde persanophone de l’époque. Le recensement complet des inscriptions, annexé à l’ouvrage, contribue à la sauvegarde de matériaux aujourd’hui dispersés ou menacés de disparition, et issus d’un patrimoine afghan lui-même en danger.

Viola Allegranzi a obtenu un doctorat en langues et civilisations orientales aux universités Sorbonne Nouvelle – Paris 3 et « L’Orientale » de Naples (2017). Affiliée à l’équipe de recherche Mondes iranien et indien (FRE 2018), elle enseigne l’histoire culturelle de l’Iran médiéval à l’Université Sorbonne Nouvelle. La thèse de laquelle cet ouvrage est issu a obtenu en 2018 le prix de thèse des Presses Sorbonne Nouvelles, une mention spéciale au prix de thèse de l’IISMM et du GIS MOMM et le prix comme thèse de l’année sur un sujet d’études iraniennes de la Foundation for Iranian Studies (US).

lien au site des PSN : http://psn.univ-paris3.fr/ouvrage/aux-sources-de-la-poesie-ghaznavide-les-inscriptions-persanes-de-ghazni-afghanistan-xi-xiie-siecles#

Dépliant Allegranzi 2019


Marianne BRISVILLE

Agrégée d'Histoire, docteure en Histoire à l'Université Lyon 2 et membre du CIHAM, elle travaille sur les pratiques et les discours ayant trait à l'alimentation dans l'Occident islamique (al-Andalus et Maghreb)

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.