Soutenance de thèse : A. Laclau, “Les manuscrits enluminés dans le sultanat mamluk au XIVe siècle”, Aix-en-Provence, 11/06/2019

Nous avons l’honneur de vous informer que le mardi 11 juin 2019, se tiendra la soutenance de thèse en histoire de l’art de

Adeline LACLAU (LA3M), “Les manuscrits enluminés dans le sultanat mamluk au XIVe siècle.”

Membres du jury :

Yves PORTER d’Aix Marseille Université (directeur de thèse) ; Mme Doris BEHRENS-ABOUSEIF de SOAS – Université de Londres (rapporteur) ; Frédéric BAUDEN de l’Université de Liège (rapporteur) ; Nourane BEN AZZOUNA de l’Université de Strasbourg ; Julien LOISEAU d’Aix Marseille Université

Lieu : MMSH – Maison Méditerranéenne des Sciences de l’Homme, 5 rue du Château de l’Horloge, Aix-en-Provence

Résumé : Cette thèse porte sur les manuscrits enluminés réalisés dans le sultanat mamlūk au XIVe siècle. Ces ouvrages, produits en nombre, représentent aujourd’hui une masse critique non négligeable afin d’étudier les divers mécanismes de la production manuscrite en Egypte et Syrie à la fin du Moyen Age. Grâce aux sources historiques et à une analyse du livre en tant qu’objet et œuvre d’art, cette étude propose de retracer le processus de fabrication et le contexte de production de ces manuscrits. La méthode de travail adoptée s’articule autour de trois axes principaux : d’abord, l’observation attentive du support via l’usage et l’évolution des formats de papiers employés, celle de la mise en page et des écritures, puis l’analyse des enluminures essentiellement fondée sur des considérations relatives à leur construction géométrique. En unissant plusieurs disciplines comme la codicologie, la paléographie et l’histoire de l’art, cette étude met alors en lumière l’identité des différents acteurs et leur rôle au sein de cette production artistique, mais aussi l’introduction et l’évolution de certains modes opératoires dans le processus de fabrication ou dans l’exercice du mécénat.

Lien : https://ecole-doctorale-355.univ-amu.fr/fr/soutenance/712


Marianne BRISVILLE

Agrégée d'Histoire, docteure en Histoire à l'Université Lyon 2 et membre du CIHAM, elle travaille sur les pratiques et les discours ayant trait à l'alimentation dans l'Occident islamique (al-Andalus et Maghreb)

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.