Post-Doc : Labex RESMED « Religions et sociétés en Méditerranée » (limite : 30 avril 2019)

  • RESMED

Appel à candidature : contrats post-doctoraux 2019-2020 Labex RESMED

Le Labex RESMED « Religions et sociétés en Méditerranée » ouvre à candidature au maximum trois contrats post-doctoraux fléchés, d’une durée d’un an à partir du 1er octobre 2019.
Ils seront rémunérés par Sorbonne Université, selon l’expérience acquise à la suite de la thèse.

DATE LIMITE : 30 avril 2019
Les candidatures doivent être envoyées avant le 30 avril 2019 à marion.robinaud@sorbonne-universite.fr .

Parmi les profils :

  • Profil 2019-2 : Conversions et controverses : la culture des chrétiens du Proche-Orient tardo-antique et médiéval en milieu musulman

Le travail récent sur la codicologie comparée a permis de remarquer le retard des études sur les manuscrits syriaques et garshuni (arabe en écriture syriaque). Or l’étude des manuscrits est fondamentale pour l’édition des textes, comme pour la connaissance du milieu des lettrés et la transmission de la culture chrétienne en milieu musulman. C’est dans le but de fournir un fondement à de telles études que la base de données e-ktobé a été élaborée.
Le post-doctorant recruté consacrera une partie de son temps (30%) à l’enrichissement de cette base, pour lequel il/elle sera initié(e) et accompagné(e) ; les manuscrits étudiés pourront correspondre à son thème de recherche. Dans la mesure du possible, la description sera fondée sur un examen autoptique des manuscrits. Ce travail s’inscrit dans l’axe A1 du Labex RESMED.
Selon son intérêt, le post-doctorant participera à l’organisation du 13e symposium syriacum et du 11e congrès d’études arabes chrétiennes qui auront lieu en juillet 2020 et sera invité à y présenter ses travaux.
Le projet de recherche personnelle proposée par le/la candidat(e) pourra porter sur l’édition critique d’un texte syriaque ou arabe chrétien. Le/la candidat(e) peut aussi proposer une étude des manuscrits, que ce soit d’un point de vue matériel (codicologie) ou comme témoin de la vie d’un milieu lettré.
Le/la candidat(e) devra avoir une certaine expérience du travail sur les manuscrits et une solide connaissance du syriaque et du garshuni.

Plus d’informations : http://www.labex-resmed.fr/appel-a-candidature-pour-contrats


Marianne BRISVILLE

Agrégée d'Histoire, docteure en Histoire à l'Université Lyon 2 et membre associée du CIHAM, elle travaille sur les pratiques et les discours ayant trait à l'alimentation dans l'Occident islamique (al-Andalus et Maghreb)

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search