Parution : Annales islamologiques 51, « Merveilles, géographie et sciences naturelles au Proche-Orient médiéval », 2017

Parution :
Merveilles, géographie et sciences naturelles au Proche-Orient médiéval, Annales islamologiques 51,
, 2017.

Le volume 51 des Annales islamologiques comprend, comme les précédents, un dossier et des varia. Le dossier, intitulé « Merveilles, géographie et sciences naturelles au Proche-Orient médiéval », a été coordonné par Jean-Charles Ducène. Son introduction et ses six articles explorent le thème des « merveilles » dans la littérature arabe médiévale, avec des approches variées de l’iconographie, de sujets (flore, faune) et d’auteurs spécifiques. Ils soulignent l’importance de l’héritage classique, gréco-romain, dans l’identification et la description d’êtres ou de phénomènes prodigieux, et explorent la frontière ténue entre géographie savante et sensationnel, entre prudence scientifique et crédulité. Six articles de varia, en français et en arabe, suivent le dossier thématique. Trois d’entre eux sont relatifs à l’archéologie, et traitent respectivement des premières fouilles françaises à Samarra, capitale abbasside au IXe siècle, de la céramique en Méditerranée aux Xe-XIIe siècles, et de l’islam éthiopien autour du XIVe siècle. Deux articles d’histoire, en arabe, évoquent les commerçants maghrébins sur les routes de l’Inde et de la Chine au Moyen Âge, et les Chrétiens orthodoxes en Égypte au XVIIe siècle. Une étude de lexicographie arabe portant sur le terme équivalent à « dictée » complète cet ensemble représentatif de la variété des centres d’intérêt de la revue.

Vignette

Marianne BRISVILLE

Agrégée d'Histoire, docteure en Histoire à l'Université Lyon 2 et membre du CIHAM, elle travaille sur les pratiques et les discours ayant trait à l'alimentation dans l'Occident islamique (al-Andalus et Maghreb)

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.