“Histoire et archéologie de l’Islam et de la Méditerranée médiévale”, UMR 8167 Orient & Méditerranée, Islam médiéval

séminaire commun de l’UMR 8167 Orient & Méditerranée / Islam médiéval

Contacts : http://www.islam-medieval.cnrs.fr

laboratoire.islammedieval@gmail.com

 

Programme du 1er semestre

5 octobre : Séminaire introductif (M2 et première année de doctorat) ; présentation des activités de recherche du Laboratoire.

12 octobre : Damien Coulon et Christophe Picard, Les représentations de la Méditerranée au Moyen Âge : un état de la question.

19 octobre : Dominique Valérian et Christophe Picard, L’orientalisation du Maghreb. Discours et représentations, séminaire introductif.

26 octobre : Françoise Micheau, en collaboration avec Alastair Northedge, Les palais de Bagdad et de Sâmarrâ’ : sens et fonction de fondations multiples.

9 novembre : Jean-Pierre Van Staëvel, Archéologie de la piété en terre d’islam 1.

16 novembre : Cyrille Aillet, L’imamat ibadite entre références orientales et ancrage maghrébin.

23 novembre : Françoise Micheau, en collaboration avec Alastair Northedge, Les déplacements des califes entre Bagdad, Sâmarrâ’ et autres villes.

30 novembre : Jean-Pierre Van Staëvel, Archéologie de la piété en terre d’islam 2.

7 décembre : Elise Voguet, Titre à préciser

14 décembre : Damien Coulon et Emmanuelle Vagnon (Paris 1/BNF), Les représentations cartographiques de la Méditerranée au Moyen Âge.

11 janvier : Pascal Arnaud (Lyon 2), Du périple à la géographie. Les outils de représentation de la Méditerranée antique.

18 janvier : L’orientalisation du Maghreb, journée d’études à la Casa de Velázquez, Madrid, organisée par Dominique Valérian.

25 janvier : Françoise Micheau, en collaboration avec Alastair Northedge, Les conséquences sociales et culturelles du transfert de l’administration à Sâmarrâ’.

(Les titres des séances du second semestre seront communiqués ultérieurement.)

INFOS……………………………………………………………………………………………………..

Institut de recherche sur Byzance, l’Islam et la Méditerranée au Moyen Âge (IRBIMMA),

Sorbonne, escalier R, 2e étage, Paris 5e

Collège d’Espagne, Cité Universitaire, 7E Bd Jourdan, Paris 14e

………………………………………………………………………………………………………………….

Ce séminaire commun s’organise selon quatre séminaires thématiques :

 

Séminaire 1 : Les représentations médiévales de la Méditerranée

Responsables : Christophe Picard (Paris I), Annliese Nef (Paris 1), Damien Coulon (Strasbourg), Dominique Valérian (Lyon)

Les multiples facettes du riche et vaste monde que constitue la Méditerranée médiévale n’ont pas échappé à ses contemporains qui se sont efforcés d’en rendre compte à travers le prisme de leur univers mental et culturel. Étudier et comprendre l’image qu’ils pouvaient ou voulaient s’en faire est l’objet de ce séminaire.

Géographes et cartographes figurent parmi les témoins exprimant les représentations les plus abouties et souvent les plus complètes de l’espace méditerranéen. D’autres éléments significatifs ont également été exposés dans la littérature de voyage, rédigée en particulier par les pèlerins des trois religions du Livre, mais aussi dans les chroniques et les documents de chancellerie. Ces différentes formes de représentation de la Méditerranée conduiront à éclairer et redéfinir une étape majeure de son balisage, de la territorialisation de ses rives et de leurs découpages, sans négliger l’identification et l’évolution des axes de circulation et des pôles attractifs qui l’ont structurée.

LIEU : IRBIMMA

DATES : 12 octobre, 14 décembre, 11 janvier, 08 février, 08 mars, 12 avril, 17 mai

 

Séminaire 2 : Archéologie de la piété en terre d’Islam : le ribât et la râbita à l’époque médiévale

Responsable : Jean-Pierre Van Staëvel (Paris IV)

Ce séminaire se propose de mesurer le rôle des communautés religieuses cénobitiques (ribât-s et râbita-s, zâwiya-s et tekke-s) dans le processus d’islamisation des sociétés médiévales. Au-delà de l’appréciation d’une dimension économique souvent délaissée par l’historiographie, l’objectif est de parvenir à définir précisément les modalités de constitution de véritables pôles de dévotion, centres d’un dispositif spatial, architectural et symbolique – le plus souvent associé à des pratiques liées au culte des saints –, autour duquel gravitent les populations urbaines ou rurales. Les terrains d’étude privilégiés seront situés au Maghreb, dans le Proche-Orient arabe et en Turquie.

L’atelier est organisé en partenariat avec le Département d’Histoire de l’Université d’El Jadida (Maroc), et s’inscrit dans le volet formation du programme archéologique La montagne d’Îgîlîz et le pays des Arghen (MAEE, Casa de Velázquez), centré autour du site d’Îgîlîz, haut-lieu religieux et berceau de la révolution almohade (années 1120-1140) dans l’Anti-Atlas central (Maroc). Les données engrangées doivent venir enrichir le corpus photographique de la base de données Mashreq-Maghreb, et permettre la constitution d’un thésaurus spécifique à la question.

LIEU : IRBIMMA

DATES : 9 novembre, 30 novembre, 1er février, 1er mars, 29 mars, 31 mai

 

Séminaire 3 : Bagdad et Sâmarrâ’ au IXe siècle

Responsable : Françoise Micheau (Paris 1), en collaboration avec Alastair Northedge (Paris 1)

Comment les deux capitales de Bagdad et de Sâmarrâ’ se partagèrent-elles le pouvoir politique, la prospérité économique, le dynamisme culturel ? Une réponse est souvent avancée, sinon vraiment argumentée, pour les deux premiers termes : si Sâmarrâ’ fut la capitale politique, Bagdad garda la prééminence économique. Quant à la place de Bagdad dans l’essor d’une culture arabe riche de virtualités multiples, elle semble peu discutable, et en tout cas n’a guère été discutée.

Or il est couramment admis que c’est la présence des califes, de la cour, de hauts fonctionnaires, d’élites éclairées, qui assura les conditions matérielles et intellectuelles nécessaires à l’éclosion des formes nouvelles et novatrices de culture. Ce cadre d’analyse est parfaitement recevable pour l’époque d’al-Ma’mûn, il ne l’est plus lorsque le calife s’installa à Sâmarrâ’, y transfèra l’armée et l’administration, et entraîna sans doute la plupart des élites directement liées au pouvoir. Il y a donc là un paradoxe qui sera au coeur des travaux de ce séminaire.

LIEU : IRBIMMA

DATES : 26 octobre, 23 novembre, 25 janvier, 22 février, 22 mars, 18 avril, 24 mai.

Séminaire 4 : Histoire et archéologie de l’Occident islamique

Responsables : Christophe Picard (Paris 1), Cyrille Aillet (Lyon 2), Sophie Gilotte (CNRS), Annliese Nef (Paris 1), Dominique Valérian (Lyon 2), Jean-Pierre Van Staëvel (Paris IV), Élise Voguet (CNRS)

Dans le prolongement des séminaires sur l’Occident islamique organisés depuis 2006 au Colegio de España, et plus particulièrement celui qui portait sur l’arabisation et l’islamisation, ce nouveau cycle de séminaires entend à la fois se recentrer sur le seul Maghreb, dont l’histoire connaît ces dernières années des renouvellements importants, et élargir la réflexion sur la construction de l’Occident islamique, en interrogeant plus frontalement la question des relations avec l’Orient. La notion d’« orientalisation du Maghreb » que nous avons choisi d’étudier au premier semestre s’entend ici, dans un sens large, comme les modalités et les conséquences de l’insertion du Maghreb dans un espace islamique polarisé en Orient après la conquête arabe. Le second semestre sera consacré à l’actualité de la recherche sur l’histoire et l’archéologie de l’Occident islamique.

LIEU : Collège d’Espagne et Casa de Velázquez

DATES : 19 octobre, 16 novembre, 7 décembre, 18 janvier, 15 février, 15 mars, 5 avril




Sterenn Le Maguer

Archéologue spécialiste de la péninsule Arabique et du commerce dans l'océan Indien, vacataire à l'Institut catholique de Paris, chercheure associée au CEFREPA.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search