Colloque : Livre des chansons d’Abū l-Farağ al-Iṣbahānī, Paris, 11-12/10/2018

  • image
  • image

Le CERMOM organise, avec le soutien du conseil scientifique de l’INALCO, un colloque interdisciplinaire sur le Livre des chansons d’Abū l-Farağ al-Iṣbahānī le jeudi 11 et vendredi 12 octobre prochains. Il pourra intéresser tous les chercheurs et amateurs de littérature et de civilisation arabe classique. Vous trouverez ci-dessous l’argumentaire et en pièce jointe le programme de ces deux journées.
Je vous saurai gré de bien vouloir le transmettre à l’ensemble de vos contacts susceptibles d’être intéressés par cette manifestation.

Bien cordialement,
M.H.

Le Livre des chansons d’Abū l-Farağ al-Iṣbahānī (m. 967) constitue un monument de la littérature arabe ancienne : ses vingt-quatre volumes nous fournissent d’inestimables informations non seulement sur les chanteurs et les poètes les plus fameux des premiers siècles, dont il fait la biographie, mais aussi sur l’histoire, la société, les mœurs, les croyances ou encore le langage de cette période. Si cet ouvrage est fréquemment mis à contribution par les spécialistes de ces différents domaines, force est de constater que les approches systématiques et a fortiori pluridisciplinaires restent rares.

L’objet de ce colloque est donc de s’interroger sur ce qui fait l’identité et la singularité du Livre des chansons en tant qu’œuvre. Cette manifestation sera l’occasion de s’intéresser à la composition de cet ouvrage, aux rapports qui s’y nouent entre adab et histoire, à quelques-unes des biographies qu’il contient ainsi qu’à sa transmission.

Programme ci-joint



Marianne BRISVILLE

Agrégée d'Histoire et doctorante en Histoire Médiévale à l'Université Lyon 2, membre du CIHAM, elle travaille sur l'alimentation en Occident musulman (Al-Andalus, Maghreb, XIIe-XVe s.)

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.