Pour info : projet ITN Mediating Islam in the Digital Age

Projet porté par des membres du CIHAM
Le projet Mediating Islam in the Digital Age (MIDA), porté par l’UMS 2000, a été retenu dans le cadre de l’Innovative Training Network (ITN) Marie Curie. MIDA est coordonné par le CNRS (Paris) ; douze bénéficiaires et treize organisations partenaires font partie du consortium comprenant deux unités du CNRS (l’UMS 2000 – Institut d’études de l’Islam et des sociétés du monde musulman [IISMM, EHESS] et l’USR 3103 – Information visuelle et textuelle en histoire de l’art : nouveaux terrains, corpus, outils [InVisu], ainsi que l’UMR 196 – Centre population et développement (CEPED, IRD). Le coordinateur scientifique de MIDA est Pascal BURESI (CNRS-EHESS). Les deux autres responsables en France sont Pénélope LARZILLIERE (Ceped, IRD) et Mercedes VOLAIT (InVisu, CNRS). Les organisations partenaires françaises comprennent l’EHESS, l’Université Paris I – Panthéon Sorbonne et le Centre Pompidou.
[…] Le projet MIDA repose sur le postulat que la numérisation et les innovations technologiques ont un impact considérable sur l’islam, croyances et pratiques. Leurs effets omniprésents comprennent avant tout des modes d’expression et de communication des messages religieux et des traditions ainsi que des modes d’interaction avec la société. La numérisation et les innovations qui en découlent – telles qu’elles ont émergé au cours des dernières décennies – sont comparables aux nombreuses transformations technologiques fondamentales de l’histoire humaine telles les inventions du papier, de l’imprimerie, de la machine à vapeur, de l’électricité ou bien encore des télécommunications… même si toutes n’ont pas été reçues par toutes les sociétés, en même temps et de la même manière […]. P. BURESI (CNRS-EHESS). En savoir plus : http://iismm.ehess.fr/index.php?1830

Marianne BRISVILLE

Agrégée d'Histoire et doctorante en Histoire Médiévale à l'Université Lyon 2, membre du CIHAM, elle travaille sur l'alimentation en Occident musulman (Al-Andalus, Maghreb, XIIe-XVe s.)

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.