Colloque : « Acceptations, refus et accommodements L’implantation de nouveaux phénomènes religieux en péninsule Ibérique (IIIe-XIe s.) », Madrid, 5-6/03/2018

Colloque international :

Acceptations, refus et accommodements

L’implantation de nouveaux phénomènes religieux en péninsule Ibérique (IIIe-XIe s.)

les 5-6 mars 2018 à la Casa de Velázquez (Madrid)

Programme : 2018_03_05-06 — Implantation de nouveaux phenomènes religieux_Madrid

Coord. : Gaelle BOSSEMAN (École pratique des hautes études, Paris / EHEHI, Casa de Velázquez, Madrid), Carole GOMEZ (EHEHI, Casa de Velázquez, Madrid), Juan Antonio JIMÉNEZ SÁNCHEZ (Universitat de Barcelona)
Org. : École des hautes études hispaniques et ibériques (Casa de Velázquez, Madrid)
Coll. : École pratique des hautes études (Paris), EA 4116 (EPHE-SAPRAT, Paris), EA 4601 (PLH-ERASME, Université Toulouse – Jean Jaurès), Universitat de Barcelona (IRCVM, Grup de Recerques en Antiguitat Tardana)

Présentation :

La péninsule Ibérique possède cette particularité d’avoir été le terrain de rencontres entre différentes cultures et à ce titre le théâtre de contacts entre divers systèmes religieux, particulièrement durant l’Antiquité et le Moyen Âge. De même que la réalité du mythe de la convivencia entre les trois religions monothéistes après 711 a été largement remise en question par une étude précise des sources, l’implantation successive de nouvelles religions, phénomène complexe et diversifié, semble mériter un réexamen.

De fait, cette implantation, des cultes romains à l’islam, a longtemps été perçue et pensée dans l’historiographie comme un bouleversement fondamental, une rupture. Or, qu’en est-il dans les sources ?

S’il semble aujourd’hui pertinent de revenir sur cette idée, c’est avec l’objectif d’étudier sur la longue durée les processus d’implantation, de réception — acceptation, refus, accommodement — et d’intégration de nouvelles croyances ou pratiques religieuses au sein des sociétés ibériques. Ce colloque aura donc ainsi pour enjeu fondamental de mettre en perspective les différents phénomènes d’arrivée de cultes, de croyances ou de systèmes religieux sur un territoire qui leur est initialement étranger, la péninsule Ibérique, dans la période charnière des IIIe-XIe siècles.

 


Marianne BRISVILLE

Agrégée d'Histoire, docteure en Histoire à l'Université Lyon 2 et membre du CIHAM, elle travaille sur l'alimentation en Occident islamique (al-Andalus et Maghreb)

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.