Appel à communication : « L’intégration de l’Afrique du Nord dans le monde islamique », Nanterre, 18-19/01/2018 (Limite : 15 oct. 2017).

Dans le cadre des travaux initiés en 2013 par le Labex Les passés dans le présent (Université Paris Nanterre), historiens de l’Antiquité et du Moyen Âge ont entrepris d’explorer, en se fondant sur des données textuelles et archéologiques, les étapes et modalités de l’intégration du Nord de l’Afrique au monde islamique, depuis la conquête arabo-musulmane jusqu’à la révolution fatimide.
À l’issue d’un important travail de traduction des textes arabes qu’il conviendra de présenter, et dans la perspective d’un renouveau ininterrompu des sources disponibles dont on rendra compte, nous nous proposons de réunir dans ce colloque différents spécialistes internationaux de ce champ, spécialistes de plusieurs disciplines (archéologie, papyrologie, histoire…) afin d’explorer l’histoire de l’insertion de l’Afrique du Nord, et plus particulièrement de sa partie orientale, l’Ifriqîya, dans le monde islamique entre le VIIe et le Xe siècle.

Nos travaux seront développés selon plusieurs axes :

  • mise en valeur de sources nouvelles ou nouvellement traduites dans le cadre du Labex Les passés dans le présent, afin de développer de nouvelles pistes de réflexion
  • meilleure contextualisation de la production de ces sources, en étudiant les enjeux de leur rédaction, notamment pour celles composées dans un contexte souvent postérieur de plusieurs siècles aux événements rapportés ;
  • analyse de la question des strates textuelles et de la reconstitution des matériaux antérieurs dont les textes disponibles se sont inspirés ;
  • confrontation des apports de l’archéologie et des analyses tirées des sources textuelles ;
  • identification des nouveaux questionnements ainsi que des approches récentes, grâce à la prise en compte de l’apport des sciences sociales, en particulier par une attention aux acteurs sociaux dans leurs systèmes relationnels.

Comité scientifique

  • Sobhi BOUDERBALA (Faculté des sciences humaines et sociales de Tunis – Université de Tunis) ;
  • Sylvie DENOIX (CNRS, UMR 8167 Orient et Méditerranée) ;
  • Christophe GODDARD (UMR 8546 – AOrOc, École normale supérieure) ;
  • Hervé INGLEBERT (Université Paris Nanterre – UMR 7041 Archéologies et Sciences de l’Antiquité) ;
  • Vincent MICHEL (Université de Poitiers – EA 3811 Hellénisation et romanisation dans le Monde Antique)
  • Annliese NEF (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne – UMR 8167 Orient et Méditerranée) ;
  • Vivien PRIGENT (CNRS, UMR 8167 Orient et Méditerranée, Centre d’Histoire et Civilisation de Byzance) ;
  • Emmanuelle TIXIER DU MESNIL (Université Paris Nanterre – EA 1587 Centre d’Histoire Sociale et Culturelle de l’Occident).

Organisation

  • Sylvie DENOIX (CNRS, UMR 8167 Orient et Méditerranée) ;
  • Annliese NEF (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne – UMR 8167 Orient et Méditerranée) ;
  • Anis MKACHER (Labex Les passés dans le présent – Université Paris Nanterre) ;
  • Emmanuelle TIXIER DU MESNIL (Université Paris Nanterre – EA 1587 Centre d’Histoire Sociale et Culturelle de l’Occident

appel_a_communications_18-19_janvier_2018


Hassan Bouali

Doctorant en histoire médiévale à l’université Paris Nanterre ( Paris X). Travaille sur le califat d’Ibn al-Zubayr (683-692).

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *