Parution : M. Tillier, « L’invention du cadi. La justice des musulmans, des juifs et des chrétiens aux premiers siècles de l’islam », Publications de la Sorbonne, 2017.

Le cadi est une figure emblématique des sociétés musulmanes prémodernes. Savant, juge, administrateur de biens, il incarnait plus que toute autre institution le règne d’un ordre social fondé sur les préceptes de l’islam.Résultat de recherche d'images pour "L'invention du cadi"

Les anciens développements de la judicature musulmane, aux VIIe et VIIIe siècles, demeurent pourtant empreints de mystère. Comment rendait-on la justice aux premiers temps de l’Islam, avant que le droit musulman n’acquière les structures pérennes offertes par les écoles juridiques classiques ? Est-il possible de retracer les étapes de développements régionaux ? Quel rôle le pouvoir et les savants jouèrent-ils dans la formation de l’institution ? En quoi la judicature musulmane est-elle liée aux autres systèmes judiciaires de l’Antiquité tardive ou des débuts de l’Islam ?

Prix : 45 €

Pour plus d’informations, cliquez ici.


JD Richaud

Doctorant en Islam médiéval à Paris 1-Panthéon Sorbonne. Professeur PLP de Lettres-Histoire

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *