Candidature : Aide à mobilité IFPO (limite : 1 juin 2017)

Appel à candidatures concernant une aide à la mobilité internationale (AMI) à l’Ifpo de Beyrouth dans les domaines scientifiques couverts par le Département des études arabes, médiévales et modernes (DEAMM).

A pourvoir pour le 1er septembre 2017.

Domaine scientifique :

Ses recherches scientifiques devront s’inscrire dans le domaine des études arabes, médiévales et modernes.
Le sujet de thèse devra être en concordance avec l’un des axes de recherche actuellement développés à l’Ifpo au sein du Département des études arabes, médiévales et modernes (DEAMM).

Champs de recherche :

·    Histoire médiévale et moderne (des débuts de l’Islam à la fin de la période ottomane)
·    Etudes linguistiques et dialectologie
·    Littérature arabe (classique et moderne)
·    Philosophie et histoire de la pensée religieuse au Proche-Orient médiéval
·    Histoire des sciences et des techniques au Proche-Orient
·    Papyrologie, codicologie, épigraphie et histoire des arts au Proche-Orient

Durée et lieu :

Cette recherche doctorale doit nécessiter un séjour au Liban (au minimum 10 mois sur 12), en fonction des contraintes de sécurité qui prévalent au Liban. La prise de fonction est prévue pour le mois de septembre 2017. La durée de l’allocation est de 12 mois. Elle est éventuellement renouvelable une fois.

Conditions :

Cette Aide à la mobilité internationale (AMI) sera attribuée pour une période de douze mois.

Le montant de l’aide est actuellement d’environ 1 200 € par mois. Les allocataires bénéficient d’un billet d’avion A/R et de la prise en charge de 50 kg de fret non accompagné pour leur déménagement. Il leur revient de trouver eux-mêmes à se loger sur leur lieu d’affectation. Il est rappelé que l’AMI n’étant pas considérée comme un salaire, elle n’ouvre droit ni aux prestations sociales, ni aux allocations chômage et ne peut être prise en compte dans le calcul des droits à la retraite. Les bénéficiaires doivent donc souscrire eux-mêmes les assurances nécessaires pour une résidence à l’étranger incluant la couverture des dépenses de santé, accidents du travail, rapatriement, etc. Les sommes engagées à cette fin sont cependant remboursées annuellement par l’Ifpo, dans la limite de 1 200 €. L’AMI fera l’objet d’une convention entre le/la bénéficiaire et l’Ifpo.

Par ailleurs, l’AMI sera conditionnée par l’inscription du candidat en thèse et par la production d’un justificatif officiel : attestation d’inscription de l’école doctorale, carte d’étudiant, etc.

Date limite : 1 juin 2017

Procédure :
Le dossier doit être rempli en deux exemplaires, complétés avec toutes les pièces nécessaires (CV, projet de recherche doctorale, copie des titres et diplômes, attestations, publications éventuelles) et envoyé, avant le 01 juin 2017,


Marianne BRISVILLE

Agrégée d'Histoire et doctorante en Histoire Médiévale à l'Université Lyon 2, membre du CIHAM, elle travaille sur l'alimentation en Occident musulman (Al-Andalus, Maghreb, XIIe-XVe s.)

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *