Séminaire : C. Aillet, « Commerce transsaharien à la lumière de l’ibadisme maghrébin […] », Lyon, 21/03/2017

Séminaire interdisciplinaire d’histoire économique :
Lieu : MOM (salle Reinach), Lyon
le 21 mars 2017, 17h-19h
 

Le commerce transsaharien à la lumière de l’ibadisme maghrébin :

cultures économiques, marchés et réseaux médiévaux

L’historiographie a maintes fois souligné le rôle pionnier des populations berbères affiliées à la doctrine dissidente de l’ibadisme dans le développement du commerce transsaharien, en particulier la traite des esclaves. Cette branche de l’islam serait en effet une parfaite illustration de « l’ascétisme intramondain » mis en avant par Max Weber dans son analyse des relations entre religion et économie. Nous reviendrons ici sur la place de cette minorité dans l’évolution des économies sahélo-méditerranéennes, sur ses modes d’interaction sociale, sur ses pratiques et représentations économiques.

 


Marianne BRISVILLE

Agrégée d'Histoire et doctorante en Histoire Médiévale à l'Université Lyon 2, membre du CIHAM, elle travaille sur l'alimentation en Occident musulman (Al-Andalus, Maghreb, XIIe-XVe s.)

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *